Liens d'accessibilité

Les Etats-Unis doivent résoudre rapidement le problème de leur dette, a fait savoir la patronne du FMI


Christine Lagarde au Council on Foreign Relations, à New York

Christine Lagarde au Council on Foreign Relations, à New York

Le président Obama et les leaders du Congrès doivent parvenir à un accord « aussi rapidement que possible » pour relever le plafond de la dette nationale, qui se chiffre actuellement à 14 300 milliards de dollars, a déclaré Mme Lagarde mardi

La directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), Christine Lagarde, a appelé les Etats-Unis à trouver une solution rapide au problème du relèvement du plafond de leur dette. L’inaction aura « de lourdes conséquences », a-t-elle averti.

Le président Obama et les leaders du Congrès doivent parvenir à un accord « aussi rapidement que possible » pour relever le plafond de la dette nationale, qui se chiffre actuellement à 14 300 milliards de dollars, a déclaré Mme Lagarde mardi, au Council on Foreign Relations, cercle de réflexion non partisan basé à New York.

Le leader de la majorité démocrate au Sénat, Harry Reid (à gauche) et le président de la Chambre, le républicain John Boehner

Le leader de la majorité démocrate au Sénat, Harry Reid (à gauche) et le président de la Chambre, le républicain John Boehner


A défaut d’un relèvement du plafond de la dette, les Etats-Unis ne pourront plus, dans une semaine, honorer leurs obligations financières. Une telle situation serait « un événement très, très, très grave, non seulement pour les Etats-Unis, mais pour l’économie mondiale », a averti la patronne du FMI.


Toutefois, Christine Lagarde a choisi de se tenir à l’écart de la controverse politique suscitée par ce dossier. Elle a dit qu’elle ne se prononcera pas en faveur de l’un ou l’autre des plans proposés par les leaders politiques pour résoudre la crise.

XS
SM
MD
LG