Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Monde

Washington dément un accord sur une "zone de sécurité" en Syrie

Le porte-parole du département d'Etat Mark Toner (VOA)

"Il n'y a aucun accord sur quelque zone que ce soit", a dit Mark Toner, porte-parole du département d'Etat, interrogé sur les informations de CNN Türk.

ISTANBUL, 11 août (Reuters) - Le département d'Etat américain a démenti mardi un accord entre les Etats-Unis et la Turquie sur la création d'une "zone de sécurité" dans le nord de la Syrie dans le cadre de leur campagne contre l'organisation Etat islamique (EI), après l'annonce d'un tel accord par la chaîne de télévision CNN Türk, qui citait un haut responsable de la diplomatie d'Ankara.

"Il n'y a aucun accord sur quelque zone que ce soit", a dit Mark Toner, porte-parole du département d'Etat, interrogé sur les informations de CNN Türk. La chaîne, citant le sous-secrétaire d'Etat turc aux Affaires étrangères, Feridun Sinirlioglu, a rapporté que les deux pays s'étaient accordés pour que des combattants rebelles de l'Armée syrienne libre (ASL) soient chargés de patrouiller au sol dans cette zone d'une centaine de kilomètres de long sur 45 de large.

Mark Toner a dit n'avoir pas eu connaissance des déclarations citées et ne pas pouvoir les commenter. "Je ne démens pas ses affirmations", a-t-il ajouté. "Nous avons été assez clairs en disant qu'il n'y avait aucune zone, aucun sanctuaire, ce n'est pas de cela que nous parlons. Ce dont nous parlons, c'est d'un effort soutenu pour chasser l'EI de la région", a-t-il poursuivi lors d'un point de presse. La Turquie et les Etats-Unis coopèrent sur l'apport d'un soutien aérien aux rebelles syriens dans le but de repousser l'EI de la région bordant la frontière turque.

WASHINGTON N'ENVISAGE PAS UNE ZONE D'EXCLUSION AÉRIENNE

Dans le cadre de cette coopération, des rebelles entraînés par l'armée américaine devraient combattre les troupes de l'EI au sol et contribuer à coordonner des frappes aériennes de la coalition emmenée par les Etats-Unis depuis des bases turques. Selon CNN Türk, Feridun Sinirlioglu a précisé que les forces turques et américaines bombarderaient les djihadistes de l'Etat islamique (EI) mais aussi les combattants kurdes qui se trouveraient à l'intérieur de la zone de sécurité.

Des sources diplomatiques informées du projet ont déclaré que la création de cette "zone de sécurité" pourrait permettre de couper l'une des voies d'approvisionnement de l'EI dans cette région. Le noyau des rebelles entraînés par l'armée américaine, qui compte moins de 60 combattants, sera lourdement équipé et en mesure de faire appel à un soutien aérien en cas de besoin, ont précisé ces sources.

Des responsables américains ont auparavant déclaré que les discussions étaient en cours sur les limites d'une éventuelle zone de sécurité le long de la frontière turco-syrienne mais ils ont réfuté l'idée d'une zone d'exclusion aérienne. Ces derniers jours, l'Etat islamique a accentué ces opérations dans la région située au nord d'Alep, notamment dans la ville de Marea, à une vingtaine de kilomètres au sud de la frontière avec la Turquie. Lundi, le Front al Nosra, branche syrienne d'Al Qaïda, a annoncé son retrait de ces zones.

Toutes les actualités

Minute Eco: La production pétrolière en hausse de 3% au Gabon

Minute Eco: La production pétrolière en hausse de 3% au Gabon
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:32 0:00

Le Sahel recevra environ 152 millions d'aide américaine pour gérer sa crise humanitaire

Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:00:54 0:00

Une ville californienne va interdire chips et bonbons aux caisses des supermarchés

Des enfants portant des masques d'Halloween reçoivent des bonbons pendant la tradition «Trick or Treat» à Makati à Manille le 31 octobre 2008. Les parents doivent surveiller la consommation de sucre de leurs enfants selon le Dr Mary Hayes, dentiste pédiatre à Chicago. AP/Marquez

La ville de Berkeley, bastion progressiste du nord de la Californie, va interdire la vente des produits trop sucrés ou salés sur les présentoirs situés aux caisses des supermarchés afin de promouvoir une alimentation plus saine, une première aux Etats-Unis selon des médias locaux.

Le conseil municipal de Berkeley, ville universitaire de 120.000 habitants près de San Francisco, a adopté cette semaine à l'unanimité une ordonnance qui bannira des caisses les produits contenant plus de 5 grammes de sucres ajoutés ou plus de 250 mg de sodium par portion. L'interdiction vise également toutes les boissons contenant des sucres ajoutés ou des édulcorants artificiels.

L'ordonnance relève que "des aliments bon marché et riches en sel, graisses saturées et sucres ajoutés sont prédominants dans les présentoirs des caisses". Les clients y sont "plus enclins à effectuer des achats impulsifs et les parents se battent avec leurs enfants qui réclament des confiserie à la fin des courses".

L'interdiction, qui doit s'appliquer à 25 supermarchés de la ville, entrera en vigueur en mars prochain et les premières visites des inspecteurs sanitaires sont prévues en janvier 2022.

"Ce qui est bon pour les clients à Berkeley est aussi bon pour nos commerces", a lancé Kate Harrison, l'une des élues à l'origine de cette mesure.

En 2014, Berkeley avait déjà été la première à imposer une taxe sur les sodas, une initiative reprise ensuite par plusieurs autres grandes villes américaines.

Selon une étude publiée début 2019, les habitants de Berkeley avaient diminué leur consommation de boissons sucrées de 21% dans l'année qui avait suivi la mise en place de cette "taxe sodas". La chute atteignait 52% en 2017.

Quatrième journée de l'Assemblée générale des Nations Unies: Biya absent

Quatrième journée de l'Assemblée générale des Nations Unies: Biya absent
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:11 0:00

L'ONU en format virtuel: craintes de piratage informatique

L'ONU en format virtuel: craintes de piratage informatique
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:55 0:00

Voir plus

XS
SM
MD
LG