Liens d'accessibilité

Le pape ouvre une nouvelle voie pour être béatifié

  • VOA Afrique

Le pape Francis encense une effigie de mère Teresa de Calcutta lors de sa canonisation à la place St Pierre, Vatican, 4 septembre 2016.

Après les martyrs morts pour leur foi et les croyants aux vertus héroïques, une toute nouvelle voie a été ouverte mardi par le pape pour devenir bienheureux puis éventuellement saint : offrir sa vie pour sauver les autres.

"L'héroïque offrande de la vie, suscitée et soutenue par la charité, exprime une imitation vraie, pleine et exemplaire du Christ", lit-on dans un acte législatif à l'initiative du pape François ("motu proprio").


Cette offrande "libre et volontaire de la vie" se caractérise par "l'acceptation héroïque" d'une mort "certaine et à brève échéance", stipule le texte.

Pourraient par exemple être concernées des personnes ayant soigné des malades de la peste et qui sont mortes à leur tour par contagion, explique un prélat dans le journal officiel du Vatican, L'Osservatore Romano.

Le futur bienheureux doit aussi avoir fait preuve d'une vie ordinaire respectueuse des vertus chrétiennes et jouir d'une réputation de sainteté. Surtout, la béatification nécessitera un miracle, obtenu grâce aux prières qui lui seront adressées après sa mort.

La béatification concerne les personnes remarquables que l'Eglise veut donner en exemple aux chrétiens et qui sont déclarés "bienheureux" à l'issue d'une enquête minutieuse.

La nouvelle possibilité annoncée mardi vient compléter d'autres "profils" existants, essentiellement les "vertus héroïques" (une vie exceptionnelle) et le martyre en "haine de la foi" (qui sont exemptés de miracle).

L'agence de presse catholique I-Média estime que cette nouvelle définition pourrait s'appliquer à une jeune Italienne dont le procès en béatification est en cours à Rome. Chiara Corbella était décédée le 13 juin 2012 après avoir refusé le traitement qui aurait menacé la vie de l'enfant qu'elle attendait.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG