Liens d'accessibilité

La Corée du Nord au menu de Mattis lors de sa tournée asiatique


James Mattis, le secrétaire américain à la Défense.

Le secrétaire américain à la Défense James Mattis a affirmé lundi que le dossier nucléaire nord-coréen serait cette semaine au coeur de ses échanges lors de sa tournée asiatique, qui précédera la venue du président américain Donald Trump.

Les tensions sont encore montées d'un cran sur la péninsule coréenne depuis que Pyongyang a réalisé ces derniers mois un sixième essai nucléaire et deux tirs de missiles intercontinentaux. Le climat s'est en outre dégradé du fait des déclarations belliqueuses de Donald Trump et du dirigeant nord-coréen Kim Jong-Un.

En route pour les Philippines où il doit rencontrer ses homologues d'Asie du Sud-Est, M. Mattis a indiqué qu'il évoquerait, parmi d'autres sujets "la crise régionale en matière de sécurité provoquée par la Corée du Nord irresponsable".

En marge de sa réunion aux Philippines, M. Mattis devrait participer à une rencontre trilatérale avec ses homologues japonais et sud-coréen, avant de se rendre à Séoul pour un sommet annuel.

M. Trump réalisera en novembre sa première tournée en Asie, et notamment en Corée du Sud.

Dimanche, il a réaffirmé que les États-Unis étaient très bien préparés à toute éventualité face à la Corée du Nord.

"Nous sommes tellement préparés que vous ne le croiriez pas. Vous seriez surpris de voir combien nous sommes totalement prêts, au cas où cela serait nécessaire", a assuré le président Trump dans une interview à la chaîne Fox News.

Lundi, les 10 ministres de la Défense de l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est (Asean) ont exhorté Pyongyang dans une déclaration commune à respecter ses obligations internationales.

"Nous faisons part de nos graves préoccupations quant à l'escalade des tensions sur la péninsule coréenne, y compris le lancement de missiles balistiques intercontinentaux par la République populaire et démocratique de Corée (RPDC) en plus de ses essais nucléaires et tirs de missiles balistiques", peut-on lire dans la déclaration.

"Nous exhortons fortement la RPDC à se conformer immédiatement à ses obligations spécifiées par les résolutions du Conseil de sécurité de l'ONU."

L'ONU a maintes fois exhorté Pyongyang à renoncer à ses programmes balistique et nucléaire.

M. Mattis a rencontré dans l'après-midi ses homologues de l'Asean.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG