Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Côte d'Ivoire

Une vingtaine de pays à Abidjan pour développer le tourisme en Afrique

Lors du SITA 2019, à Abidjan, en Côte d'Ivoire, le 29 avril 2019. (Facebook/Côte d'Ivoire Tourisme)

Une vingtaine de pays africains, d’Asie et d’Europe prennent part depuis samedi à la 9ème édition du SITA, le Salon International du Tourisme d’Abidjan. Un salon destiné surtout à promouvoir le tourisme sur le continent.

Le SITA, le Salon International du Tourisme d’Abidjan, est une vitrine pour les participants en vue de faire connaître leurs potentialités touristiques.

Selon Bernice Martin Correa, directrice de l’Office du Tourisme de Porto-Novo, la capitale du Bénin, "c’est un moment de rencontre et de partage avec les professionnels du secteur pour ouvrir notre région sur le monde et les inciter à s’intéresser désormais à notre sous-région et au Bénin".

9ème édition du Salon du tourisme d'Abidjan
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:58 0:00

Ravagée par une longue guerre civile qui a fortement ternie son image et détruit son tourisme, la Sierra Leone veut reprendre sa place sur la scène touristique.

"La Sierra Leone est sûre, propre et pacifiée et réserve beaucoup d’agréables surprises. Venez visiter la Sierra Leone, venez découvrir notre écosystème, nos plages et apprécier notre hospitalité. Bienvenue en Sierra Leone, un endroit où il faut être et rester", explique Bakary Sako de l’Office sierra-léonais du Tourisme.

Dans le stand du Cap Vert, l’une des destinations prisées du continent, Odette de Barros, cap verdienne, estime que "ce salon permet de bien connaître le Cap-Vert, une destination touristique très prisée".

Ce Salon d’Abidjan n’est pas que l’affaire des pays africains. L’Asie est aussi présente. "Les Africains connaissent bien l’Inde à travers la gastronomie et surtout à travers les films indiens qu’ils affectionnent beaucoup", explique Pria, Indienne, dans le milieu de la gastronomie.

Pour le Commissaire général du SITA, Jean-Marie Somet, l’objectif principal de ce salon est de promouvoir les activités touristiques en réunissant sur un même espace les professionnels du secteur.

"L’objectif, c’est d’être un hub et attirer ici tous les professionnels des pays africains. C’est l’occasion de réunir tous les offices du tourisme, mener des réflexions en vue du développement du secteur du tourisme", souligne-t-il.

Jean-Marie Somet demande plus d’investissements dans le secteur touristique. Il regrette au passage que le tourisme sur le continent soit toujours victime de la mauvaise image que certains tentent de coller à l’Afrique : "Quand on parle d’insécurité on pense à l’Afrique. Mais, il y’a des attentats partout dans le monde. Il faut mettre en place des infrastructures, des routes, des aéroports".

Selon l’OMT, l’Organisation Mondiale du Tourisme, 63 millions de touristes ont visité l’Afrique en 2017, très peu en comparaison avec l’Europe et ses 672 millions de touristes ou l’Asie et ses 323 millions de visiteurs.

Les destinations les plus prisées sur le continent sont notamment le Maroc, l’Afrique du Sud, l’Egypte, la Tunisie et le Kenya.

Toutes les actualités

Les autorités ivoiriennes lancent une vaste opération visant à éradiquer le travail des enfants

Les autorités ivoiriennes lancent une vaste opération visant à éradiquer le travail des enfants
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:33 0:00

Baisse attendue du trafic du port d'Abidjan, porte d'entrée de l'Afrique de l'Ouest

Des bateaux au port d'Abidjan, le 23 avril 2013. (Photo: REUTERS/Thierry Gouegnon)

Le trafic au port d'Abidjan, leader en Afrique de l'Ouest et représentant 90% des échanges extérieurs de la Côte d'Ivoire, devrait baisser en 2020, en raison du coronavirus, après avoir connu une hausse importante, a annoncé mercredi son directeur, Hien Sié.

"On ressent l'impact de cette pandémie sur le Port: la Chine ayant été fermée pendant longtemps, l'Europe est barricadée. Le couvre feu (de 21 H à 5 h du matin) a aussi ralenti les activités du port, habitué à fonctionner pendant ce temps", a déploré auprès de l'AFP M. Sié.

"En 2019, on a dépassé les 25 millions de tonnes pour la première fois. Et on tablait sur 26 millions de tonnes en 2020" a précisé M. Hien.

"Si la crise dure deux à trois mois, on peut espérer une reprise dans le dernier semestre, mais, au delà, le port prendra un coup en terme de trafic" a-t-il souligné.

"Dans l'immédiat on ne peut donner des chiffres," a-t-il ajouté, précisant qu'à "ce jour les exportations de cacao (dont le pays est le premier producteur mondial) continuent".

Poumon économique de la Côte d'Ivoire, le port d'Abidjan, qui emploie directement et indirectement près de 100.000 personnes, approvisionne également les pays de la sous-région dépourvus de façades maritimes (Mali, Niger et Burkina Faso).

Selon un spécialiste de la distribution, le ralentissement de l'activité sera vraiment perceptible dans un mois ou deux. "Pour le moment, il y a encore des bateaux en mer qu vont arriver. Et, jusqu'à récemment, on pouvait encore passer des commandes +normales+ en Europe. Mais ce n'est plus le cas".

Mardi, le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly a annoncé que la croissance économique de la Côte d'Ivoire devrait être divisée par deux, à 3,6% en 2020, à cause de l'épidémie de coronavirus, et que le gouvernement a lancé un plan de soutien économique et social.

La Côte d'Ivoire est officiellement peu touchée par l'épidémie provoquée par le nouveau coronavirus, avec 179 cas de contamination dont un décès, selon le dernier bilan mardi. Un couvre-feu a été instauré et Abidjan, la capitale économique, a été isolée.

La Chine où a débuté la maladie est, après l'Union européenne, le deuxième partenaire commercial de la Côte d'Ivoire, première puissance économique d'Afrique de l'Ouest francophone.

Le port d'Abidjan tourne au ralenti

Le port d'Abidjan tourne au ralenti
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:38 0:00

Liberté provisoire pour Jacques Mangoua

Liberté provisoire pour Jacques Mangoua
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:07 0:00

Les chefs traditionnels ivoiriens sensibilisent contre le COVID-19

Les chefs traditionnels ivoiriens sensibilisent contre le COVID-19
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:10 0:00

Voir plus

XS
SM
MD
LG