Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Une université chinoise déconseille les tenues "suggestives" aux étudiantes


Etudiante dans une université chinoise, 26 novembre 2019 (Photo AFP)

Les recommandations de l'Université du Guangxi appelant les étudiantes à ne pas porter de vêtements "trop suggestifs" suscitent de vives réactions en ligne.

L'Université du Guangxi, dans la ville de Nanning, a édicté 50 conseils pratiques pour ses nouvelles recrues, préconisant notamment aux étudiantes d'éviter de sortir seules et de parler à des inconnus.

Le document recommande également aux étudiantes de s'abstenir de trop boire et s'attarde sur quelques conseils en matière vestimentaire.

"Ne portez pas de jupes et de vêtements trop suggestifs, n'exposez pas votre taille et ne montrez pas votre dos, afin de ne pas éveiller la tentation", peut-on lire. "A certains moments, il n'est pas convenable de porter des talons hauts qui limitent les mouvements", ajoute le document.

Ces recommandations publiées début août et largement partagées en ligne cette semaine ont provoqué un tollé -- car jugées sexistes -- sur le réseau social Weibo, l'équivalent en Chine de Twitter, avec plus de 210 millions de vues et des milliers de commentaires.

"Pourquoi la liberté de s'habiller d'une femme est-elle considérée comme une tentation? C'est surtout parce que le coeur de certains hommes est impur", s'indignait une internaute.

"Les femmes n'ont pas encore été violées que l'Université du Guangxi s'est déjà préparée à leur faire honte", commentait une autre.

"Porter des vêtements convenables doit s'appliquer aux hommes comme aux femmes", estimait une utilisatrice de Weibo, jugeant "déroutant" qu'on ne rappelle cette règle qu'aux étudiantes.

Face à la polémique, l'établissement a tenté de se défendre mardi dans la presse locale, en évoquant des "règles de vie en société" et arguant que certaines étudiantes étaient parfois trop peu vêtues en raison du climat chaud et humide du Guangxi...

XS
SM
MD
LG