Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Une stratégie pour combattre la corruption au Niger


Le président Issoufou Mahamadou, à Niamey, Niger, 23 décembre 2017. (Présidence du Niger)

Le Niger a adopté une stratégie pour lutter contre la corruption qui a atteint des proportions "relativement élevées" dans ce pays très pauvre, a annoncé samedi le gouvernement.

"En dépit des mesures et des efforts consentis, la corruption reste un fléau persistant. C'est pourquoi, le gouvernement a élaboré un document de stratégie nationale de lutte contre la corruption", selon un communiqué du conseil des ministres.

Le texte ne dévoile pas la nouvelle stratégie, mais assure qu'elle "constitue un ensemble de réponses structurées" et "ciblant la corruption dans toutes ses formes".

Selon les autorités, le "niveau relativement élevé" de la corruption "compromet" notamment "la gouvernance économique, administrative et politique" et "altère le développement économique et social du pays".

Dès 2011, le gouvernement avait créé un numéro de téléphone vert, ou "ligne verte", pour dénoncer la corruption et créé une Haute autorité de lutte contre la corruption et infractions assimilées (Halcia). "Même si des dossiers de corruption sont ficelés, la sanction ne suit pas", a commenté un analyste.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG