Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Afrique

Une ONG demande aux autorités de restituer le corps d'un opposant en RDC

L’activiste des mouvements citoyens, Rossy Mukendi Tshimanga, blessé par balle lors d'une manifestation à Kinshasa, le 25 février 2018.

L'organisation congolaise Voix des sans voix (VSV) a exhorté mercredi les autorités de Kinshasa à restituer le corps de l'opposant Rossy Mukendi, tué il y a deux mois lors de la répression d'une marche anti-Kabila dans la capitale.

La Voix des Sans Voix pour les droits de l'Homme (VSV) est "vivement préoccupée par la prise en otage qui ne dit pas son nom par les autorités congolaises du corps de monsieur Rossy Mukendi Tshimanga", tué le 25 février, écrit-elle dans un communiqué.

"Nous demandons aux autorités de donner l'accès libre aux membres de la famille de Rossy au corps de ce dernier en vue de l'identifier et de leur permettre de lui organiser dans un bref délai des obsèques dignes", a déclaré à l'AFP Rostin Manketa, directeur exécutif de la VSV.

>> Lire aussi : Messe en mémoire des victimes de la répression de la marche du 25 Février à Kinshasa

Rossy Mukendi, une photo relayée sur les réseaux sociaux pour lui rendre hommage.
Rossy Mukendi, une photo relayée sur les réseaux sociaux pour lui rendre hommage.

Il n'est pas normal que les autorités congolaises "s'approprient indument le corps de l'activiste Rossy Mukendi qu'elles n'ont pas voulu, pourtant, protéger de son vivant", a-t-il ajouté.

Principale ONG de défense des droits de l'Homme en République démocratique du Congo (RDC), la VSV a en outre "dénoncé fermement les intimidations et menaces" contre la famille du défunt "de la part d'inconnus se réclamant des services de sécurité". C'est "inadmissible", selon VSV.

L'AFP n'a pu joindre dans l'immédiat les autorités congolaises sur ces accusations.

Le bureau des Nations unies aux droits de l'Homme en RDC devait rencontrer mercredi la famille du défunt.

>> Lire aussi : La police menace de poursuites ceux qui remettent en cause sa version de la mort d'un manifestant en RDC

"C'est après cette réunion que je pourrais faire les démarches qui s'imposent pour obtenir et faciliter la récupération du corps", a déclaré à la presse Abdoul Aziz Thioye, directeur du de ce bureau de l'ONU.

Rossy Mukendi, 35 ans, initiateur du mouvement "Collectif 2016", a été tué par balle le 25 février dans la répression de la marche organisée par des catholiques en RDC contre le maintien au pouvoir du président Joseph Kabila.

Avec AFP

Toutes les actualités

Mondial-2019: le Cameroun bat in extremis la Nouvelle-Zélande et se qualifie

Les joueuses camerounaises célèbrent la victoire contre l'équipe néo-zélandaise du Groupe E à la Coupe du Monde de Football 2019, le 20 juin 2019, à Montpellier en France.

Vainqueur 2-1 de la Nouvelle-Zélande, éliminé jeudi à Montpellier, le Cameroun a arraché au bout du suspense son ticket pour les huitièmes de finale la Coupe du monde de football féminin.

A l'ultime seconde, Nchout Njoya a marqué un but salvateur (90e+5) pour le Cameroun à la suite d'une série de dribbles déroutants.

A la 57e minute, c'était déjà Ajara Nchout Njoya avait donné l'avantage aux Lionnes Indomptables, éliminées en huitièmes de finale en 2015 pour leur première participation au Mondial.

Mais, à la 80e, le grossier but contre son camp de la Dijonnaise Aurelle Awona, qui manquait complètement son dégagement et trompait sa gardienne, avait semblé doucher les espoirs de ses coéquipières. Mais c'était sans compter Nchout Njoya.

Le résultat est mérité pour les Camerounaises, qui ont globalement dominé les débats, et terminent donc dans les quatre meilleurs troisièmes.

Des transfert d'argent mobile pour les réfugiés centrafricains

Des transfert d'argent mobile pour les réfugiés centrafricains
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:06 0:00

200 000 réfugiés enregistrés au Nord-Kivu

200 000 réfugiés enregistrés au Nord-Kivu
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:43 0:00

Haftar décidé à poursuivre son offensive sur Tripoli

Haftar décidé à poursuivre son offensive sur Tripoli
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:02 0:00

Le Paradis, nouveau parti politique

Le Paradis, nouveau parti politique
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:03 0:00

Voir plus

XS
SM
MD
LG