Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Une nouvelle variante de coronavirus détectée en Afrique du Sud


Robyn Porteous, volontaire des essais de vaccins, reçoit une injection d'un vaccin dans le cadre de l'essai clinique à Johannesburg, Afrique du Sud , 27 août 2020.

La nouvelle variante de coronavirus détectée en Afrique du Sud semble se transmettre plus rapidement que les souches plus anciennes, selon les chercheurs qui l'ont identifiée. Le Royaume Uni a déjà annoncé des restrictions aux voyageurs provenant de l'Afrique du Sud.

Cette nouvelle variante de coronavirus pourrait expliquer la soudaineté de la deuxième vague dans le pays.

Tulio de Oliveira, directeur de l'institut de recherche KRISP, adossé à l'Université du Kwazulu-Natal assure que tous les éléments montrent "que cette variante est davantage transmissible".

Son équipe a séquencé des centaines d'échantillons de tout le pays depuis février. Ils ont remarqué qu'une "variante particulière domine les résultats de ces deux derniers mois", avait expliqué le gouvernement lundi, en annonçant l'identification de cette nouvelle variante, similaire à une autre variante britannique.

En gros, "80 à 90% des échantillons prélevés à partir de la deuxième moitié de novembre" présentait cette variante, détaille Tulio de Oliveira.

Il indique que "cette nouvelle variante baptisée 501.V2 a probablement émergé dans la région de Nelson Mandela Bay", autour de Port Elizabeth, dans le sud-sud-est. Puis "elle s'est étendue vers Le Cap, région la plus touristique du pays", vers l'ouest, mais aussi vers le nord en direction de Durban.

L'Afrique du Sud, pays africain de loin le plus touché par le coronavirus, a enregistré en décembre jusqu'à plus de 10.000 nouveaux cas en 24 heures.

Le Royaume-Uni émet des restrictions contre l'Afrique du Sud

Mercredi, Londres a annoncé avoir identifié deux cas de cette variante "plus contagieuse" au Royaume-Uni, annonçant la mise en place "immédiate" de restrictions de voyage.

Le ministère britannique des Transports a en effet annoncé dans un communiqué qu'à partir de jeudi 9H00 GMT, les passagers en provenance d'Afrique du Sud ne pourront plus entrer en Angleterre, à l'exception des Britanniques et Irlandais, des titulaires de visas et des résidents permanents, qui devront s'isoler pendant 10 jours ainsi que les membres de leur foyer, a précisé dans la soirée.

"Ce nouveau variant est hautement préoccupant, parce qu'il est plus contagieux et semble avoir muté davantage que le nouveau variant qui a été identifié au Royaume-Uni", a déclaré le ministre de la Santé Matt Hancock.

Les personnes porteuses de ce virus, qui avaient voyagé en provenance d'Afrique du Sud ces dernières semaines et celles qui ont été en contact avec elles ont été placées en quarantaine, a-t-il ajouté.

Quiconque a été en Afrique du Sud ou a été en "contact proche" avec quelqu'un qui est allé dans ce pays ces deux dernières semaines doit se mettre "immédiatement en quarantaine".

La mesure s'applique également aux voyageurs qui sont allés en Afrique du Sud ou ont transité par ce pays ces dix derniers jours. Les vols directs sont interdits.

La découverte de cette nouvelle souche intervient quelques jours à peine après la découverte d'un nouveau variant au Royaume-Uni, que les autorités sanitaires disent plus contagieux.

Cette mutation, qui coïncide avec une envolée des cas, a entraîné le week-end dernier le reconfinement de Londres et d'une partie du sud-est de l'Angleterre et la suspension des liaisons entre le Royaume-Uni et une cinquantaine de pays dont la France, causant une paralysie du trafic transmanche.

Mercredi, le ministre britannique de la Santé a annoncé l'extension du confinement à d'autres régions anglaises.

Avec plus de 69.000 morts, le Royaume-Uni est l'un des pays les plus durement touchés en Europe.

La Chine suspend ses vols vers le Royaume-Uni

La Chine a annoncé jeudi la suspension de ses liaisons aériennes avec le Royaume-Uni, à la suite de l'apparition d'une nouvelle souche du coronavirus dans ce pays

XS
SM
MD
LG