Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Une délégation du musée du Quai Branly au Bénin en amont de restitutions d'oeuvres d'art


Une délégation conduite par le président du musée "Quai Branly-Jacques Chirac" Emmanuel Kasarherou visite le chantier d'un futur musée à Ouidah, le 26 mars 2021.

Une délégation française, conduite par le président du musée parisien du Quai Branly, s'est rendue à Ouidah, dans le sud du Bénin, sur le chantier d'un futur musée qui accueillera les pièces historiques dont la restitution est prévue d'ici "la fin de l'année".

"Cette mission se fait dans un climat d’échanges fructueux (...) pour faire en sorte que ce retour des oeuvres culturelles prévu pour la fin de l’année se fasse de la manière la plus souple", a déclaré à la presse Emmanuel Kasarhérou, qui dirige le musée du Quai Branly-Jacques Chirac à Paris.

"Cette restitution n’est pas une fin, mais le début d’un nouveau parcours commun", a-t-il ajouté, peu avant une rencontre avec les ministres béninois de la Culture et des Affaires étrangères.

En décembre dernier, le parlement français a approuvé la restitution de 26 pièces du "Trésor de Béhanzin" provenant du pillage du palais d'Abomey en 1892 pendant les guerres coloniales, et aujourd'hui conservés au Musée du Quai Branly-Jacques Chirac.

Le président français Emmanuel Macron avait annoncé cette décisions fin 2018 suite à un rapport qu'il avait commandé sur ce thème aux universitaires Bénédicte Savoy, du Collège de France, et Felwine Sarr, de l'Université de Saint-Louis au Sénégal.

Les deux spécialistes y avaient posé les jalons pour une restitution à l'Afrique subsaharienne d'œuvres d'arts premiers transférées pendant la colonisation, recensant des dizaines de milliers d'œuvres potentiellement concernées.

Après la modification du cadre légal béninois et français permettant ces restitutions, "nous rentrons dans le vif du sujet", a déclaré Jean-Michel Abimbola, ministre béninois du Tourisme, de la culture et des arts. "Nous travaillons sur des questions logistiques, techniques juridiques, des évènements à créer autour de la restitution".

Felwine Sarr : "retrouver la mémoire longue" à travers de la restitution de l'art africain
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:35 0:00

L'ancien fort portugais de Ouidah et la maison du gouverneur, lieux historiques de l'esclavage et de la colonisation européenne, sont actuellement en pleine rénovation. Ils accueilleront les pièces à leur arrivée sur le sol béninois, en attendant la construction d'un nouveau musée à Abomey, dans l'ancien palais royal des rois du Dahomey.

Les ouvriers travaillaient d'arrache pied vendredi pendant la visite de la délégation officielle, ont constaté des journalistes de l'AFP, mais personne n'a souhaité communiquer sur un quelconque calendrier des travaux.

Quelque 240 objets africains du musée du Quai Branly, suspectés d'avoir été pillés, font aujourd'hui l'objet de recherches approfondies pour déterminer l'origine de leur acquisition.

XS
SM
MD
LG