Liens d'accessibilité

Une application mobile pour aider les réfugiés LGBT aux Pays-Bas


Un gay syrien qui a fui la guerre en Syrie; sud de la Turquie, 22 octobre 2015.

Les réfugiés de la communauté LGBT peuvent faire appel à "Rainbow Refugees NL" pour obtenir des informations sur leurs droits, leur santé et leur sécurité, a indiqué le ministère de la Culture.

"Les réfugiés ne savent souvent pas qu'aux Pays-Bas ils peuvent par exemple porter plainte pour discrimination, (...) que non pas l'homosexualité mais la discrimination est ici un fait punissable", a expliqué la ministre néerlandaise Jet Bussemaker, citée dans un communiqué.

Disponible sur la plateforme de téléchargement iTunes, cette application offre des informations sur les droits d'un réfugié LGBT, la procédure de demande d'asile, les associations où demander de l'aide et poser des questions sur la santé et la sécurité.

Les demandeurs d'asile reçoivent également des contacts utiles et peuvent entrer en contact avec les organisations LGBT directement via "Rainbow Refugees NL", disponible en arabe, anglais, farsi et français.

Les réfugiés LGBT connaissent souvent des expériences négatives avec les instances officielles de leur pays d'origine et emportent cette méfiance avec eux dans le pays d'accueil, selon le même communiqué.

L'application pour smartphones a été développée avec l'aide de dix réfugiés par le ministère néerlandais de l'Education, de la Culture et des Sciences, la principale association de défense des droits des homosexuels du pays COC et l'Organe central pour l'accueil des demandeurs d'asile (COA).

Les Pays-Bas ont été le premier pays au monde à légaliser le mariage homosexuel.

En mars 2016, le parlement néerlandais a voté en faveur d'un accueil séparé pour les réfugiés homosexuels, après que plusieurs d'entre eux eurent reçu des menaces de la part d'autres réfugiés et des incidents dans des centres pour demandeurs d'asile.

Avec Afp

XS
SM
MD
LG