Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Un village entier va être arrêté pour avoir détruit des conduites d'eau en Tanzanie


La police à Dar es Salam, Tanzanie, 25 octobre 2015.

Tous les habitants de Ngolo, un village du sud de la Tanzanie, vont être arrêtés, accusés d'avoir délibérément détruit des canalisations qui transportaient de l'eau vers une autre localité de la région de Mbeya, a annoncé la police.

Le gouverneur Albert Chalamila a ordonné mercredi que "tous les habitants de ce village (Ngolo) soient arrêtés, quel que soit leur état ou statut social"

La police a donc déployé jeudi plusieurs véhicules et agents pour interpeller les villageois, a indiqué son commandant régional Ulrich Matei.

"Ils ont commis un sabotage économique. Le gouvernement a déboursé de l'argent, installé des canalisations et ils les ont détruites ! Nous ne pouvons pas accepter cela", a-t-il dit.

>> Lire aussi : Les Etats-Unis s'inquiètent de violences lors d'élections partielles en Tanzanie

M. Matei a précisé avoir prévu "assez de véhicules, avec assez d'essence et de policiers à bord" pour arrêter les villageois.

Le village, qui compte environ 1.600 habitants, se situe dans une zone où les ressources en eau sont rares.

Ave AFP

XS
SM
MD
LG