Liens d'accessibilité

Un Soyouz prêt à lancer un satellite espagnol


Des curieux assistent au décollage de la fusée spatiale Ariane 5 emportant quatre satellites Galileo du port spatial européen de l'ESA à Kourou, en Guyane française, le 17 novembre 2016.

Un lanceur Soyouz décollera du Centre spatial guyanais (CSG) dans la nuit de vendredi à samedi pour mettre en orbite géostationnaire un satellite de télécommunication pour l'opérateur espagnol Hispasat, a annoncé Arianespace.

Ce sera le premier lancement de l'année pour la société française qui prévoit d'en effectuer douze en 2017, soit un de plus que l'an dernier.

Ce sera aussi le premier vol de la nouvelle petite plateforme européenne géostationnaire SmallGEO, qui emportera le satellite Hispasat 36W-1.

Elle a été développée par l'entreprise allemande OHB System à Brême dans le cadre d'un programme de l'Agence spatiale européenne (ESA). D'une masse au lancement de 3.220 kg, Hispasat 36W-1 est "le premier satellite de télécommunication conçu, intégré et testé en Allemagne depuis un quart de siècle", relève l'ESA.

Le décollage est prévu vendredi à 22h03 heure de Kourou.

La durée de la mission, du décollage à la séparation du satellite, est de 32 minutes.

Hispasat, opérateur espagnol de satellites de communication, est leader dans la distribution de contenus en langue espagnole et portugaise. Hispasat 36W-1 permettra à l'opérateur de fournir une large gamme de services de télécommunications en Espagne, au Portugal, aux Iles Canaries et en Amérique du sud.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG