Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Afrique

Un responsable nigérien parmi les personnes arrêtées à Bissau lors d’une saisie de drogue

Les 18 kg de drogue découverts dans le container, à Cotonou, Bénin, le 30 octobre 2016. (VOA/Ginette Fleure Adande)

Un collaborateur du président de l'Assemblée nationale du Niger fait partie des quatre personnes arrêtées le week-end dernier lors d'une saisie record de cocaïne à Bissau, et deux Maliens et un Bissau-Guinéen étaient toujours recherchés mardi, a annoncé la police judiciaire de Guinée-Bissau.

La police bissau-guinéenne a saisi dans la nuit du 9 au 10 mars près de 800 kg de cocaïne dissimulés dans un camion immatriculé au Sénégal, la plus grande prise de drogue dans le pays depuis au moins 12 ans, selon des sources policières. Les stupéfiants avaient pour destination le nord du Mali, a précisé mardi la police judiciaire.

Quatre suspects - deux Nigériens, un Sénégalais et un Bissau-Guinéen - ont été arrêtés à la suite de cette saisie à la sortie nord de la capitale, Bissau.

"Mohamed Sidy Ahmed, un conseiller spécial du président de l'Assemblée nationale du Niger", Ousseini Tinni, "figure parmi les personnes arrêtées", a déclaré à la presse le directeur adjoint de la police judiciaire, Domingos Monteiro Correia.

"Le Sénégalais arrêté était le chauffeur du camion frigorifique qui contenait la cocaïne. Deux Maliens sont recherchés", ainsi qu'un "capitaine de l'armée bissau-guinéenne", considéré comme "suspect", a dit M. Monteiro. L'identité du second Nigérien et du Bissau-Guinéen interpellés n'a pas été dévoilée.

"La drogue avait pour destination Gao", plus grande ville du nord du Mali où sévissent toujours des jihadistes, qui ont contrôlé à partir de 2012 cette région avant d'en être chassés par une opération militaire conduite par la France et toujours en cours.

La cocaïne a été convoyée à l'approche des législatives du 10 mars en Guinée-Bissau, "une méthode utilisée" pour détourner "l'attention de la police, qui suivait cette affaire depuis novembre grâce à la contribution des organismes de police étrangers et la police britannique, qui a joué un rôle décisif", a dit M. Monteiro.

Cette saisie a eu lieu quelques heures avant les législatives dans ce pays d'Afrique de l'Ouest où l'instabilité et la pauvreté ont favorisé l'implantation de trafiquants de drogue sous la protection de hauts gradés.

La drogue était répartie en une soixantaine de plaques, pour un poids total de 789 kg, a indiqué à l'AFP sous le couvert de l'anonymat un policier présent au moment de la saisie, affirmant que la police avait été alertée depuis novembre par Interpol.

Il s'agit de la plus grande saisie de ce type depuis celle de quelque 700 kg de cocaïne pure dans une villa à la périphérie de Bissau il y a une douzaine d'années.

L'ONU a salué ces dernières années les progrès réalisés dans la lutte contre le narcotrafic depuis les élections de 2014. Mais elle a regretté en décembre que depuis avril 2018, date de la désignation d'un gouvernement de consensus, la volonté des autorités en la matière se soit "peu affermie".

Toutes les actualités

Une vingtaine de personnes tuées au Nigéria

Une vingtaine de personnes tuées au Nigéria
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:02 0:00

Ramaphosa reconduit pour un mandat de cinq ans

Ramaphosa reconduit pour un mandat de cinq ans
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:06 0:00

Crise au sein de l'UDPS avant les funérailles de Tshisekedi père

Les partisans de l'Union pour la démocratie et le progrès social - UDPS (République démocratique du Congo) se rassemblent devant le siège du parti alors qu'ils réclamaient la déclaration de leur dirigeant à Kinshasa le 21 décembre 2018

Une nouvelle crise agite l'UDPS, le parti d'origine du président de la République démocratique du Congo Félix Tshisekedi, à huit jours des funérailles à Kinshasa de son père, le fondateur de l'UDPS Etienne Tshisekedi.

Le dernier conflit porte sur la direction de l'Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), laissée vacante depuis le départ de Félix Tshisekedi, investi président de la République le 24 janvier.

Le président par intérim Jean-Marc Kabund a nommé un secrétaire général, Augustin Kabuya. Cette décision braque les partisans d'une direction collégiale sous forme d'un directoire.

Dans une déclaration à la presse mercredi, des députés de l'UDPS affirment que "la mise en place du directoire devrait intervenir avant le rapatriement" de la dépouille d'Etienne Tshisekedi.

Ce rapatriement a été annoncé pour jeudi 30 mai, et des funérailles sont prévues jusqu'au 1er juin. Etienne Tshisekedi est décédé à Bruxelles le 1er février 2017. Son corps n'avait pas pu être rapatrié faute d'accord avec l'ancien régime Kabila.

"Toute opposition à la mise en place du directoire (...) sera considérée comme un acte de sabotage et de haute trahison vis-à-vis d'Etienne Tshisekedi", insistent les députés de l'UDPS.

Ancien ministre du dictateur Mobutu dans les années 1960, Etienne Tshisekedi est passé dans l'opposition et a fondé l'UDPS en 1982. Il a ensuite été trois fois Premier ministre lors de la transition multipartite des années 90, avant de s'opposer au régime des Kabila père et fils.

Début mars, les militants de l'UDPS avaient manifesté leur colère après la défaite de leur parti aux élections sénatoriales à suffrage indirect. Des "combattants" de l'UDPS ont accusé leurs "grands électeurs", les députés provinciaux, d'avoir trahi et cédé à la corruption.

En novembre dernier, la même "base" avait obligé Félix Tshisekedi à dénoncer dans la journée un accord qu'il avait passé la veille avec d'autres ténors de l'opposition pour la désignation d'un candidat unique à l'élection présidentielle.

Les combats s'intensifient en Libye

Les combats s'intensifient en Libye
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:24 0:00

Au moins trente personnes tuées mardi dans une fusillade

Au moins trente personnes tuées mardi dans une fusillade
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:40 0:00

Voir plus

XS
SM
MD
LG