Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Un président d'association recherché par la police au Tchad


Dingamnayal Nely Versinis, président du Collectif tchadien contre la vie chère, à N'Djamena, le 20 janvier 2018. (VOA/André Kodmadjingar)

Au Tchad, Dingamnayal Nely Versinis, président du Collectif tchadien contre la vie chère, est recherché par la police pour avoir porté plainte contre un chef d’antenne des renseignements généraux pour coups et blessures volontaires.

Pour avoir osé porter plainte contre un chef d’antenne des renseignements généraux du commissariat de sécurité publique n°15 de la ville de N’Djamena, le président du collectif tchadien contre la vie chère Ndigamnayal Nely Versinis est activement recherché par le service de sécurité.

Il accuse le chef d'antenne de coups et blessures volontaires lors de la marche pacifique organisée le 25 janvier dernier par la société civile qui dénonçait les mesures d’austérités prises par le gouvernement.

>> Lire aussi : Plusieurs détenus sont victimes de la lenteur judiciaire au Tchad

Dingamnayal Nely Versinis et les autres organisations de la société civile lancent une journée de concert de lamentation le 8 mars prochain.

La journée consiste à taper sur les casseroles, les marmites et donné un coup de sifflet de 5 à 6 h30 du matin (heures locales) pour exiger la réouverture des écoles, universités et hôpitaux fermés depuis plus de cinq semaines pour fait de grève des travailleurs du secteur public.

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG