Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Le nouveau gouvernement tchadien suscite des interrogations


Idriss Déby Itno à N'Djamena, le 26 juin 2020. (VOA/André Kodmadjingar)

Le Tchad a un nouveau gouvernement avec 19 départs et 15 entrées dont 9 femmes. Les citoyens ont des avis partagés sur cette nouvelle équipe.

La nouvelle équipe passe de 31 à 35 membres dont 29 ministres et 6 secrétaires d’Etat. pour la première fois, 9 femmes entrent dans le gouvernement du Maréchal Idriss Déby Itno, au pouvoir depuis 30 ans.

"D’habitude on a que 8, mais maintenant on a 9 femmes, c’est une petite avancée et on demande à ce qu’on fasse encore plus d’effort", a déclaré Banata Tchalé Saw, secrétaire générale du Conseil national des femmes du Tchad.

Même si elle célèbre cette avancée, elle invite les femmes à rester vigilantes pour la suite de la lutte.

Nouveau gouvernement tchadien: 19 départs et 15 entrées dont 9 femmes
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:48 0:00


L’enseignant-chercheur Ahmat Mahamat Hassan estime que les équilibres en ce qui concerne le jeu géopolitique interne sont maintenus. Selon lui, "toutes les provinces sont présentes dans ce gouvernement, ce qui marque la représentativité ethnique, tribale, provinciale et régionale du gouvernement. Les gens se sentent associés à la gestion de la chose publique et donc cela reflète le caractère national du pouvoir en place".

Ce remaniement, compte tenu du dernier chronogramme de la commission électorale, "coïncide avec l’opportunisme électoraliste", ajoute M. Hassan.

Ce que pensent les Tchadiens du gouvernement remanié
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:00:50 0:00

Pour le politique Dr Ngarlem Toldé, 19 départs, c’est trop.

"19 ministres défenestrés, cela sous-entend que le gouvernement qui vient d’être remanié a connu un échec", tranche M. Toldé. "Des remaniements aussi incessants sont aussi des signes d’instabilité politique d’un pays. Sinon rien ne se justifie en ce moment un remaniement ministériel", a-t-il déclaré.

Un départ remarqué est celui de Noureddine Delwa Kassiré Coumankoi, considéré comme le père de la 4e République. Le secrétaire-général de la présidence, Kalzeubé Payimi Deubet, fait a maintenant une posture de Premier ministre.

XS
SM
MD
LG