Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Un Nigérian de 35 ans se présente à l'élection présidentielle de 2019


Un jeune Nigérian de 35 ans a annoncé jeudi vouloir participer à la prochaine élection présidentielle, devenant ainsi le plus jeune candidat de cette campagne électorale, depuis la nouvelle loi d'abaissement de l'âge limite en politique.

"Chike Ukaegbu dépose aujourd'hui sa candidature pour la présidence du Nigeria - pays où plus de 60% de la population est âgée de 18 et 35 ans", peut-on lire dans l'annonce officielle de son attaché de presse.

"A l'âge de 35 ans, Chike désire devenir le plus jeune président de cette jeune nation africaine," ajoute-t-il

M. Ukaegbu, chrétien originaire de l'état d'Imo, et récemment nommé par les Nations unies comme l'un des 100 Africains de moins de 40 ans les plus influents du continent, veut disputer l'élection prévue pour février contre le président Muhammadu Buhari, 75 ans qui a d'ores et déjà annoncé vouloir être candidat à sa propre réélection.

"Le Nigeria a plus que jamais besoin d'un chef visionnaire. C'est notre moment, et je suis le choix parfait pour diriger notre nation", affirme le jeune homme qui a peu de chance de faire le poids face aux candidats des partis historiques de l'APC (All Progressives Congress) et du PDP (Parti Démocratique du Peuple).

Le mois dernier, Buhari a signé le projet de loi, précédemment approuvé par le parlement, "pas trop jeune pour diriger", abaissant ainsi l'âge minimum pour candidater à la présidence à 35 ans au lieu de 40.

L'objectif étant d'augmenter la participation des jeunes en politique, milieu encore très dominé par une élite âgée.

Les problèmes de santé du président Buhari (il a été hospitalisé pendant plus de 6 mois à Londres en 2017) et son grand âge ont été de nombreuses fois mis en cause, faisant douter certains de ces capacité à gouverner ce pays de 180 millions d'habitants, où la moitié de la population a moins de 30 ans.

Avec AFP

Votre avis

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG