Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Le parti de Buhari élit un nouveau président en prévision des élections au Nigeria


Le président Muhammadu Buhari lors de l’élection du président de son parti APC (All Progressives Congress) à Abudja, Nigeria, 24 juin 2018. (Twitter/ Muhammadu Buhari)

Le parti au pouvoir APC du président Muhammadu Buhari a tenu son congrès national à Abuja. Plusieurs centaines de délégués s’y sont rassemblés pour élire un nouveau président du parti.

Ils étaient plus de sept mille délégués venus des 36 Etats du pays réunis à Abuja pour le congrès national du parti au pouvoir APC du Président Muhammadu Buhari.

C’est le plus grand congrès du parti depuis son arrivée au pouvoir du président en 2015. Quelque cinq mille policiers ont été déployés dans la capitale fédérale.

"Nous avons l’intention de gagner plus d’Etats qui sont actuellement sous le contrôle du PDP (People’s Democratic Parti, opposition) et les ajouter à ceux qui sont déjà sous notre contrôle en vue d’augmenter le nombre d’Etats de la fédération pour notre parti APC. Et, c’est pourquoi nous voulons mobiliser plus de soutien comme nous le faisons pour le président Muhammadu Buhari)", a déclaré le sénateur Enang du parti.

Le président Muhammadu buhari, candidat à sa propre succession, et son vice-président Yemi Osinbaji etaient presents pour signifier l’importance de ce congrès qui s’est terminé avec l’élection d’un nouveau président du parti.

"Vous êtes tous importants pour le progrès de notre parti et nous devons tous nous unir pour assurer la victoire aux prochaines élections pour nous permettre de continuer le bon travail que nous sommes en train de faire pour nos compatriotes Nigérians", a affirmé le président Buhari.

C’est sans surprise que l’ancien gouverneur de l’Etat D’Edo dans le sud-Ouest et ex Secrétaire général de la puissante centrale syndicale des Travailleurs Adams Oshomole a été élu nouveau chef du parti a quelque mois de la présidentielle

Il accuse l’ancien parti au pouvoir le PDP de Good Luck Jonathan d’être responsable de la situation que traverse le Nigeria présentement.

"Ce que nous observons aujourd’hui est la conséquence du pillage massif et de l’abus de pouvoir qui a caractérisé les 16 années du pouvoir du PDP donc si vous n’êtes pas content de ce nous avions accompli voulez-vous que le Nigeria retourne aux jours passes où le seul business dans le pays était celui des gens qui sont milliardaires et il n’y en avait pas d’autres", a accusé M. Oshomole dans son discours.

Les trois années au pouvoir du premier mandat du président Nigérian ont été marquées par ses problèmes de santé et ses nombreux déplacements à l'étranger pour se faire soigner ainsi qu’une grave récession économique.

>> Lire aussi : Nouvelle condamnation d'un ancien gouverneur pour corruption au Nigeria

Le parti doit prochainement organiser des primaires pour officiellement désigner son candidat à la présidentielle de 2019 au Nigeria.

Les grands partis politiques se mettent en ordre de bataille en prévision des élections au Nigeria. A quelques mois des élections générales et présidentielles de 2019 au Nigeria, les grands partis politiques se mettent en ordre de bataille…

>> Lire aussi : Le Nigeria réhabilite tardivement le vainqueur présumé des élections de 1993

La popularité du Président Nigérian est au plus bas dans le pays et Muhammadu Buhari a besoin de gagner la présidentielle pour son second mandat à la tête du Nigeria.

Votre avis

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG