Liens d'accessibilité

Un magazine français s'excuse après avoir été accusé de racisme


Une photographie du magazine Gala, le 9 mars 2017.

Dans une brève, le magazine 'Gala' s'est ouvertement moqué de la tenue du haut-commissaire du Swaziland et de sa femme, comparant leurs habits à 'mardi gras'.

Le 8 mars, jour de publication du magazine, la rédaction a essuyé de nombreuses critiques après avoir publié une brève moquant la tenue du haut-commissaire du Swaziland et de sa femme.

Dans la légende de la photographie, Gala explique que "ce n'était pourtant pas mardi gras", en poursuivant que les dignitaires "ne se sont pas trop préoccupés de la tenue à adopter" en rencontrant la reine Elisabeth II.

"Un peu de tenue"

Titré avec la phrase "Un peu de tenue", la magazine continue à décrire les visiteurs : "ils sont venus en pagnes en wax, tissu typique de leur pays royaume, ancienne colonie britannique. Osé."

Sur les réseaux sociaux, les réactions ne se sont pas fait attendre.

"Oui, bonjour @GALAfr, c'est "osé" et digne de "mardi gras" que de porter des tenues traditionnelles quand on vient du Swaziland ? #fatigue", a tweeté Julien Massillon.

Immédiatement, Gala a répondu à l'ancien journaliste du site LGBT Yagg pour s'excuser de la publication : "@JulienMsln Nous sommes sincèrement désolés d'avoir heurté nos lecteurs, nous ferons preuve de plus de vigilance à l'avenir".

Avant de réécrire des excuses officielles :

L'écrivain congolais Alain Mabanckou a, lui aussi, partagé son indignation : "L’ignorance criarde du magazine people @gala qui débite des commentaires insipides sur la tenue vestimentaire du couple royal du Swaziland."

XS
SM
MD
LG