Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Un journaliste tchadien entendu sur une plainte du Soudan


Le ministre tchadien de la Justice, Mahamat Hassan, à N’Djamena, Tchad, 15 avril 2006.

Un journaliste tchadien a été placé en garde à vue lundi à la police judiciaire suite à une plainte de l'ambassade du Soudan au Tchad, a appris mercredi l'AFP de sources concordantes.

Le directeur de publication du journal arabophone Al Chahied (Le Témoin), Mahamat Issa Abakar, devrait être entendu jeudi avant d'être éventuellement déféré au parquet, a indiqué à l'AFP un officier de police judiciaire.

Le journal avait rapporté fin décembre que le président soudanais Omar El Bechir aurait conseillé au président turc Recep Tayyip Erdogan en visite à Khartoum de ne pas beaucoup investir au Tchad parce que le Tchad est "instable", rapporte à l'AFP Ali Djibrine Ali, vice-président du Haut Conseil de la Communication (HCC) tchadien.

"L'ambassade du Soudan au Tchad nous a saisi et a saisi le ministère des Affaires étrangères", a expliqué Ali Djibrine Ali, ajoutant que le HCC a ensuite "saisi le procureur pour une action publique", conformément à la loi.

Le HCC a demandé au journaliste d'Al Chahied d'apporter les preuves de ces allégations, ce que le journaliste n'aurait pas fait, selon le HCC.

Après deux jours de visite au Soudan fin décembre, le président turc avait séjourné à N'Djamena, où il avait rencontré le président Idriss Déby.

La Turquie est au coeur des rivalités régionales autour de la crise en Libye - voisine notamment du Soudan et du Tchad - qui préoccupe Khartoum comme N'Djamena.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG