Liens d'accessibilité

Un jihadiste français, ancien marin pêcheur, condamné à dix ans de prison


Un policier monte la garde à l’entrée du siège du palais de la justice à Paris, en France, 27 avril 2016.

Un Français, ancien marin pêcheur, délinquant multirécidiviste parti combattre pour le groupe État islamique en Syrie et en Irak, a été condamné lundi à Paris à dix ans de prison, avec une période de sûreté des deux tiers.

Nicolas Moreau, 32 ans, qui a passé 18 mois en détention provisoire, a refusé d'être extrait de prison pour entendre ce délibéré, conforme aux réquisitions, du tribunal correctionnel.

Le jeune homme, frère du premier jihadiste français condamné au retour de la Syrie en novembre 2014, Flavien Moreau, a passé près d'un an et demi dans les rangs de l'organisation État islamique, en Irak et en Syrie.

A l'audience, mi-décembre, il a assuré avoir rompu avec l'organisation, "une secte", mais n'avoir fait que son "devoir de musulman" et n'avoir jamais "porté préjudice à la France" en partant combattre en Syrie et en Irak, entre janvier 2014 et juin 2016, date à laquelle il a été écroué en France après son arrestation en Turquie.

Le procureur avait cependant estimé que Nicolas Moreau représentait "une dangerosité sociale extrême", car "il reviendrait à son engagement jihadiste" s'il était libéré.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG