Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Sénégal

Un homme tue son épouse enceinte parce qu'elle n'a pas préparé son repas

Un Sénégalais a battu à mort sa jeune épouse enceinte de trois mois parce qu'elle ne lui avait pas préparé son repas, a annoncé la police vendredi, confirmant des informations de presse.

Aminata Kâ, 22 ans, est rentrée mercredi soir chez elle dans la banlieue de Dakar après une batterie d'examens médicaux.

Epuisée, elle n'a pu préparer, comme chaque soir, le repas de son mari d'une trentaine d'années qu'elle avait épousé deux mois plus tôt. Son mari s'est saisi de ce prétexte pour la rouer de coups pendant deux heures, jusqu'à ce qu'elle perde connaissance et succombe à ses blessures.

La police a été appelée sur les lieux par les voisins du couple, alertés par les hurlements de la victime. Sur place, les policiers ont trouvé son corps sans vie.

Selon des voisins interrogés par la police et cités par la presse, Aminata Kâ subissait des violences quotidiennes, et avait le visage fréquemment couvert de bleus. Depuis trois jours, ils disent avoir entendu son mari la battre tous les soirs avec plus de violence qu'à l'accoutumée.

Le mari a été arrêté à son domicile.

En mai 2019, le ministère chargé de la Femme et du Genre avait dénoncé une "recrudescence des violences faites aux femmes et aux filles au Sénégal", après la mort de deux jeunes femmes "toutes deux assassinées dans des conditions atroces".

Ces crimes avaient suscité des appels au rétablissement de la peine de mort, abolie en 2004, de la part de chefs religieux comme de simples citoyens.

Toutes les actualités

A Dakar, l'hivernage rime avec le paludisme

A Dakar, l'hivernage rime avec le paludisme
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:03:03 0:00

Les Sénégalais exhortés à utiliser la moustiquaire contre le paludisme

Les Sénégalais exhortés à utiliser la moustiquaire contre le paludisme
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:03:03 0:00

A Dakar, la Tabaski sous l'ombre du Covid

A Dakar, la Tabaski sous l'ombre du Covid
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:22 0:00

Génocide rwandais: l'ancien ministre Ngirabatware transféré au Sénégal

Augustin Ngirabatware (D), ancien ministre rwandais de l’urbanisme, est assis à côté de son avocat Cecil John Maruma (G) lors de sa première comparution devant le Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR) à Arusha, le 10 octobre 2008

L'ancien ministre rwandais Augustin Ngirabatware, condamné à 30 ans de prison pour son rôle dans le génocide au Rwanda en 1994, purgera le restant de sa peine au Sénégal, a indiqué mercredi la justice internationale.

Dans un document daté du 28 mai, rendu public mercredi, le juge Carmel Agius a ordonné le transfert de M. Ngirabatware au Sénégal "pour l'exécution de sa peine dès que possible après le prononcé du jugement" dans une autre affaire.

Dans ce dossier distinct, M. Ngirabatware et trois de ses proches ont été reconnus coupables le 25 juin d'avoir cherché à soudoyer et intimider des témoins dans le but d'annuler la condamnation pour génocide à l'encontre de l'ancien ministre.

Né en 1957 à Nyamyumba, M. Ngirabatware est le gendre de l'homme d'affaires Félicien Kabuga, accusé d'être le financier du génocide et arrêté en mai 2020 près de Paris.

Ministre du Plan au moment du génocide, qui a fait 800.000 morts selon l'ONU, essentiellement des membres de la minorité tutsi, Augustin Ngirabatware a été condamné en appel en 2014 par le Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR), pour génocide et incitation à commettre le génocide dans sa commune de Nyamyumba (nord-ouest).

La condamnation avait été confirmée en 2019 au terme d'une procédure de révision de son procès devant le Mécanisme pour les tribunaux pénaux internationaux (MTPI), qui a pris le relais du TPIR.

Docteur en économie formé en Suisse, M. Ngirabatware avait fui le Rwanda en juillet 1994. Il avait travaillé dans des instituts de recherche au Gabon et en France, avant d'être arrêté en Allemagne en 2007 puis transféré au TPIR un an plus tard.

Le club sénégalis Teungueth FC sacré champion

Le club sénégalis Teungueth FC sacré champion
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:03:16 0:00

Voir plus

XS
SM
MD
LG