Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Sénégal

Un homme tue son épouse enceinte parce qu'elle n'a pas préparé son repas

Un Sénégalais a battu à mort sa jeune épouse enceinte de trois mois parce qu'elle ne lui avait pas préparé son repas, a annoncé la police vendredi, confirmant des informations de presse.

Aminata Kâ, 22 ans, est rentrée mercredi soir chez elle dans la banlieue de Dakar après une batterie d'examens médicaux.

Epuisée, elle n'a pu préparer, comme chaque soir, le repas de son mari d'une trentaine d'années qu'elle avait épousé deux mois plus tôt. Son mari s'est saisi de ce prétexte pour la rouer de coups pendant deux heures, jusqu'à ce qu'elle perde connaissance et succombe à ses blessures.

La police a été appelée sur les lieux par les voisins du couple, alertés par les hurlements de la victime. Sur place, les policiers ont trouvé son corps sans vie.

Selon des voisins interrogés par la police et cités par la presse, Aminata Kâ subissait des violences quotidiennes, et avait le visage fréquemment couvert de bleus. Depuis trois jours, ils disent avoir entendu son mari la battre tous les soirs avec plus de violence qu'à l'accoutumée.

Le mari a été arrêté à son domicile.

En mai 2019, le ministère chargé de la Femme et du Genre avait dénoncé une "recrudescence des violences faites aux femmes et aux filles au Sénégal", après la mort de deux jeunes femmes "toutes deux assassinées dans des conditions atroces".

Ces crimes avaient suscité des appels au rétablissement de la peine de mort, abolie en 2004, de la part de chefs religieux comme de simples citoyens.

Toutes les actualités

L'impact économique du coronavirus se ressent de plus en plus à Dakar

Le marché chinois à Dakar, Sénégal, le 11 février 2020. (VOA/Seydina Aba Gueye)

Le Coronavirus affecte les économies des pays qui entretiennent des liens commerciaux forts avec la Chine. En plus du ralentissement des importations, les enseignes chinoises et leurs partenaires sénégalais sont souvent désertés par des clients apeurés.

Aux Allées Centenaires de Dakar, l'affluence dans les magasins chinois et sur les rues adjacentes n'est pas aussi grande que d'habitude.

L'impact économique du coronavirus se ressent de plus en plus
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:43 0:00


Depuis l'apparition du Coronavirus, une certaine peur s'est emparée des clients et des vendeurs sénégalais qui travaillent avec les citoyens chinois.

Khadija Gaye explique qu'elle "a peur quand on entend que les Chinois débarquent toujours au Sénégal". D'après elle, même les clients ont peur, c'est pourquoi "certains mettent des masques pour venir acheter", tandis que "d'autres se contentent juste de rester devant la boutique pour marchander".

Même si aucun cas de coronavirus n'a été détecté au Sénégal, Khadija affirme que les vendeurs du marché chinois de Dakar ne sont "pas vraiment rassurés" parce que "les frontières ne sont pas fermées" et il est "normal" que ça "suscite de l’inquiétude d'autant plus qu'il y a des Chinois qui débarquent jusqu’à présent au Sénégal".

La vendeuse ne cache pas sa "peur" et son "impuissance" face à l'absence de dispositif "visible" de l'État dans ce marché d'habitude très prisé.


Cette peur a fini par avoir une forte incidence sur le chiffre d'affaires des marchands de produits venant de la Chine.

C'est le cas d'Adama Diaw, un marchand qui côtoie les Chinois de Dakar depuis plusieurs années. Il avoue que c'est la première fois qu'il observe un tel ralentissement des activités. "Le rythme du travail a considérablement baissé et bon nombre de nos marchandises en provenance de la Chine commence à se raréfier", confie le vendeur.

Il estime qu'il y a de quoi avoir peur pour les affaires parce que le marché chinois est mondial alors si que leurs produits ne passent plus ça se ressent.

Pour Adama, les grands pays comme les États-Unis et la France ressentent certainement moins alors que pour "les pays comme le Sénégal qui ne vivent que de produits importés", c’est très difficile dans tous les domaines.

L'OMS confirme un premier cas de coronavirus en Afrique
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:00:41 0:00

Malgré cette baisse du chiffre d'affaires et la présence dans les esprits du Coronavirus, certains vendeurs comme Khadim Diagne gardent espoir et estiment qu'il ne sert à rien de stigmatiser les Chinois vivant au Sénégal. "On n'a pas peur parce qu’au moment de l’épidémie nos collaborateurs n'étaient pas en Chine" déclare-t-il avant de tempérer "il est quand même important de prendre toutes les précautions et bien filtrer les entrées dans le pays".

Pour Khadim, il n'y a aucune raison d’avoir peur. "Certes, je n'ai pas vu de nouveaux entrants chinois dans le pays mais les rumeurs persistent là-dessus et cela peut amener la panique même si on est habitué à les côtoyer quotidiennement", reconnaît le jeune marchand qui pense que "globalement il n'y pas de raison d'avoir peur parce qu'il n'y pas encore de cas confirmés au Sénégal".

Au-delà des interrogations et des polémiques que le coronavirus a soulevées avec notamment la question du rapatriement des 13 étudiants sénégalais de Wuhan, force est de constater que ce virus qui fait des ravages en Chine n'épargne pas les commerces de produits chinois dans la capitale sénégalaise.

L'impact économique du coronavirus se ressent de plus en plus

L'impact économique du coronavirus se ressent de plus en plus
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:43 0:00

Effectifs militaires américains en Afrique : les Etats-Unis feront "ce qu'il faut"

Effectifs militaires américains en Afrique : les Etats-Unis feront "ce qu'il faut"
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:00:55 0:00

Mike Pompeo s'est entretenu pendant le week-end avec le président Macky Sall

Mike Pompeo s'est entretenu pendant le week-end avec le président Macky Sall
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:55 0:00

Le secrétaire d'État américain Mike Pompeo rencontre Macky Sall à Dakar

Le secrétaire d'État américain Mike Pompeo rencontre Macky Sall à Dakar
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:00:41 0:00

Voir plus

XS
SM
MD
LG