Liens d'accessibilité

Un ex-détenu de Guantanamo quitte l'Uruguay pour l'Afrique du Sud


Jihad Diyab, ex-détenu syrien de la prison américaine de Guantanamo, réfugié en Uruguay, 13 février 2015.

Un ex-détenu syrien de la prison américaine de Guantanamo, réfugié en Uruguay et qui a fait deux mois de grève de la faim pour quitter le pays, est finalement parti pour l'Afrique du Sud, selon un journal uruguayen.

Le Syrien Jihad Diyab a d'ores et déjà quitté l'Uruguay pour l'Afrique du Sud, qui a accepté de l'accueillir, selon le quotidien El Pais.

Il est l'un de six anciens détenus de Guantanamo, accusés de liens avec le terrorisme à la suite des attentats du 11 septembre 2001 mais jamais jugés, que l'Uruguay avait accepté d'accueillir en 2014, alors que les Etats-Unis tentaient de vider le camp pour pouvoir le fermer.

Assigné à résidence, il avait quitté clandestinement le pays cet été, franchissant la frontière avec le Brésil en évitant les contrôles, avant d'être localisé fin juillet au Venezuela, où il avait été arrêté puis renvoyé à son point de départ le 30 août.

Il avait alors entamé une grève de la faim pour exiger de quitter l'Uruguay afin de se rapprocher de sa famille. Le gouvernement uruguayen voulait plutôt tenter de faire venir sa famille à Montevideo, mais l'intéressé avait expliqué que dans ce pays il ne pourrait pas subvenir à leurs besoins.

Il avait arrêté sa grève de la faim après 68 jours fin octobre, ayant reçu, avaient annoncé des proches, une proposition de s'installer dans un autre pays, qui n'avait pas été précisé à l'époque.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG