Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

États-Unis

Trump et Biden attendent les résultats des États clés

Les bureaux des votes ont fermé mardi soir alors que le président républicain Donald Trump et son challenger démocrate, l'ancien vice-président Joe Biden, attendent le décompte officiel des voix dans leur course très disputée pour un mandat de quatre ans à la Maison Blanche.

Les bureaux ont d'abord été clôturés dans l'État de l'Indiana, où Donald Trump a gagné comme prévu, et dans le Kentucky voisin, où Donald Trump a également gagné. Les deux candidats ont revendiqué des victoires dans d'autres États comme prévu, mais le résultat dans des États pivots décisifs et au niveau national est loin d'être certain.

Derniers développements

* Le sénateur républicain Mitch McConnell du Kentucky, le leader de la majorité au Sénat, a remporté son septième mandat de six ans, en battant l'ancien pilote de chasse du Marine Corps Amy McGrath.

* Il y avait souvent de longues files d'électeurs à travers le pays et certains rapports faisaient état d'une ouverture tardive des bureaux de vote. Des problèmes de matériel de vote ont été signalés en Pennsylvanie, en Ohio, au Texas et en Géorgie.

* Le FBI a déclaré qu'il enquêtait sur des informations faisant état d'appels automatisés décourageant les gens de voter dans certains États. Mais il n'y avait aucun signe de conflit à grande échelle dans les bureaux de vote comme certains l'avaient craint.

* Le service postal américain a déclaré qu'il y avait eu des retards dans l'envoi de 300.000 bulletins de vote aux responsables électoraux du Michigan et de certaines parties de la Caroline du Nord et de la Pennsylvanie. Les bulletins de vote doivent être livrés avant le jour du scrutin au Michigan et doivent porter le cachet de la poste le jour du scrutin en Caroline du Nord et en Pennsylvanie pour compter.

* Le secrétaire à la Sécurité intérieure par intérim, Chad Wolf, a déclaré mardi aux journalistes qu'il n'y avait "aucune indication" qu'un "acteur étranger" s'était ingéré avec succès dans les élections.

Haut taux de participation

Des dizaines de millions de personnes ont fait la queue à travers le pays tout au long de la journée pour voter le jour du scrutin. Plus de 101 millions d'autres personnes ont voté tôt ces dernières semaines, en partie pour éviter de se retrouver face à face avec d'autres au milieu de la pandémie incontrôlée de coronavirus aux États-Unis.

Le premier décompte des voix était centré sur trois États côtiers de l’Atlantique: la Floride, l’État d’adoption de Trump, la Géorgie et la Caroline du Nord. La Floride, avec 29 voix électorales, la Géorgie, 16, et la Caroline du Nord, 15, jouent un rôle important dans la forme indirecte de démocratie américaine qui décide de ses élections présidentielles, plutôt que du vote populaire national. Le résultat est effectivement décidé lors d'élections État par État dans les 50 États du pays et dans la capitale nationale, Washington, D.C.

Il y avait également d'autres États clés en jeu dans le dépouillement précoce des votes, notamment la Virginie le long de la côte atlantique avec 13 voix électorales et l'Ohio dans le Midwest avec 18. Le gagnant a besoin d'une majorité de 270 dans le collège électoral de 538 membres.

Le futur président américain sera élu par un collège électoral de 538 grands électeurs
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:45 0:00

Enregistrer le vote anticipé

Le vote anticipé dans les dernières semaines de l'élection de 2020 représentait plus des deux tiers du total des votes de près de 139 millions lors de l'élection de 2016. Avec le vote anticipé massif, le décompte total des votes pour 2020, selon certaines estimations, pourrait atteindre un record américain de 150 millions. Mais avec les lois par État contrôlant la rapidité avec laquelle les votes par corrrespondance peuvent être comptés - pas avant mardi soir ou plus tard dans certains États - le résultat de l'élection peut ne pas être connu pendant des jours.

Un grand nombre des premiers électeurs - dont les deux tiers ont envoyé des bulletins de vote par la poste tandis que les autres ont voté en personne - ont déclaré qu'ils voulaient éviter de se retrouver face à face mardi avec d'autres personnes faisant la queue dans les bureaux de vote.

Les électeurs choisissent entre deux septuagénaires, tous deux plus âgés que la grande majorité des 328 millions de citoyens du pays. Joe Biden aura 78 ans le jour de l'inauguration le 20 janvier, tandis que Donald Trump en aura 74. Celui qui gagnera sera le plus ancien dirigeant américain de tous les temps.

En outre, les électeurs choisissent les 435 sièges de la Chambre des représentants et 35 des 100 sièges du Sénat.

Toutes les actualités

Le président élu Joe Biden continue de bâtir son équipe

Le président élu Joe Biden continue de bâtir son équipe
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:05 0:00

Les États-Unis se préparent à faire face à une nouvelle flambée de cas de covid-19

Les États-Unis se préparent à faire face à une nouvelle flambée de cas de covid-19
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:41 0:00

Biden choisit Janet Yellen pour le Trésor

Conférence de presse de la présidente sortante de la Réserve fédérale américaine, Janet Yellen, à Washington, le 13 décembre 2017. (Reuters)

Le président américain élu Joe Biden a confirmé lundi qu'il allait nommer à la tête du Trésor Janet Yellen, ex-présidente de la Banque centrale.

Janet Yellen, dont la nomination doit encore être confirmée par le Sénat, devrait devenir la première femme à diriger le Trésor après avoir été la première femme à la tête de la Réserve fédérale (Fed).

M. Biden a également annoncé la nomination de Wally Adeyemo au poste de secrétaire adjoint du Trésor, qui est d'origine nigériane. M. Adeyemo a été directeur adjoint du Conseil économique national, conseiller à la sécurité nationale et chef de cabinet au Bureau de la protection financière des consommateurs.

"S'il est confirmé, M. Adeyemo serait le premier secrétaire adjoint au Trésor afro-américain", a en outre souligné M. Biden.

Le président élu démocrate a également nommé Neera Tanden comme directrice du Bureau de la gestion et du budget. C'est aussi une première pour une femme d'origine indienne à ce poste.

Parmi les autres nominations, à noter celle de Cecilia Rouse, qui doit prendre la tête du Conseil économique du président.

Là encore, une nomination inédite, relève M. Biden: "Elle deviendra la première Afro-Américaine et seulement la quatrième femme à diriger ce Conseil en 74 ans d'existence".

M. Biden sera également entouré de Jared Bernstein, un proche de longue date puisque celui-ci avait été son propre économiste en chef au cours des premières années de l'administration de l'ancien président Barack Obama. M. Bernstein sera membre du Conseil économique.

Heather Boushey, cofondatrice du Washington Center for Equitable Growth, qualifiée d'"économiste éminente" dont les travaux de recherches ont été centrés sur les inégalités économiques, sera également membre du Conseil.

Joe Biden nomme une équipe de communication à la Maison Blanche entièrement féminine

La porte-parole du département d'État, Jen Psaki, participe à une réunion à Washington, le 27 février 2015.

Le président élu des Etats-Unis, Joe Biden, a annoncé dimanche la composition de son équipe de communication à la Maison Blanche, qui sera exclusivement féminine, ce que son entourage a qualifié de première dans l'histoire du pays.

Parmi les personnes désignées figure Jen Psaki, qui occupera le poste très en vue d'attachée de presse de la Maison Blanche.

Jen Psaki, 41 ans, a occupé plusieurs postes haut placés, dont celui de directrice de la communication de la Maison Blanche sous l'administration Obama-Biden.

"Honorée de travailler à nouveau pour @JoeBiden, un homme pour lequel j'ai travaillé sous l'administration Obama-Biden lorsqu'il a contribué à diriger la reprise économique, reconstruit nos relations avec nos partenaires (ce qui se révèle une bonne pratique) et a apporté de l'empathie et de l'humanité dans presque toutes les réunions auxquelles j'ai assisté", a réagi Jen Psaki sur Twitter.

Joe Biden et la vice-présidente élue Kamala Harris cherchent à mettre l'accent sur la diversité dans les nominations annoncées jusqu'à présent, avant de prêter serment le 20 janvier.

"Je suis fier de présenter aujourd'hui la première équipe de communication pour la Maison Blanche composée exclusivement de femmes", a indiqué M. Biden dans un communiqué.

"Ces professionnelles de la communication, qualifiées et expérimentées, apportent des perspectives variées à leur travail et partagent le même engagement pour reconstruire ce pays", a-t-il ajouté.

Postes économiques

En plus de Mme Psaki, six autres femmes ont été nommées.

Parmi elles, Kate Bedingfield, directrice adjointe de campagne de M. Biden, a été nommée directrice de la communication de la Maison Blanche. Mme Bedingfield a déjà officié en tant que directrice de la communication de Biden alors qu'il était vice-président.

Ashley Etienne deviendra directrice de la communication de Kamala Harris et Symone Sanders est propulsée conseillère et porte-parole de la vice-présidente.

Pili Tobar a été nommée directrice adjointe à la communication de la Maison Blanche et Karine Jean Pierre, attachée de presse adjointe.

Elizabeth Alexander sera la directrice de communication de la future Première dame Jill Biden.

Ces nominations ne nécessitent pas la confirmation du Sénat, contrairement à la plupart des postes du cabinet.

D'autres nominations devraient intervenir dans la semaine. Selon le New York Times, elles comprendront celle de Cecilia Rouse à la tête du Cercle des conseillers économiques du président, première femme noire à ce poste.

Neera Tanden prendrait la direction du Bureau de la gestion et du budget, première Indienne Américaine à cette position.

Cela fait suite à la nomination attendue de Janet Yellen, l'ancienne présidente de la Réserve fédérale, la banque centrale américaine, pour devenir la première femme secrétaire au Trésor, si elle est confirmée par le Sénat.

La Cour suprême de Pennsylvanie rejette un recours des républicains

La Cour suprême de Pennsylvanie rejette un recours des républicains
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:08 0:00

Voir plus

XS
SM
MD
LG