Liens d'accessibilité

Trois militaires tués par balle au sud du Caire


Un policier, arme en bandoulière, assure la sécurité près de la route de la cathédrale à Minya, Egypte, 26 mai 2017.

Deux officiers à la retraite et un soldat égyptiens ont été tués par balle à un péage d'autoroute au sud du Caire, a annoncé mercredi l'armée.

Depuis que l'armée a destitué le président islamiste Mohamed Morsi en 2013, militaires et policiers sont régulièrement la cible d'attaques jihadistes, particulièrement dans le nord du Sinaï, bastion de la branche égyptienne du groupe Etat islamique (EI).

"Un élément terroriste a ouvert le feu à un péage d'autoroute", à une cinquantaine de km au sud du Caire, selon le communiqué de l'armée. "Deux officiers à la retraite et un soldat ont été tués".

En Egypte, les militaires sont parfois chargés de la construction d'autoroutes mais aussi de la gestion des péages.

Les autorités égyptiennes luttent principalement contre la branche de l'EI mais ces derniers mois, un autre groupuscule, Hasam, a revendiqué des assassinats et attentats au Caire et dans le delta du Nil, notamment contre la police.

Le 18 juin, un policier a été tué et quatre ont été blessés dans l'explosion d'une bombe au passage de leur véhicule sur une autoroute de la banlieue sud du Caire, une attaque également revendiquée par Hasam.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG