Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Trois civils tués par des rebelles ADF dans l'est de la RDC


Les militaires des FARDC (Forces Armées de la République Démocratique du Congo) patrouillent à Beni, le 19 août 2016.

Trois civils ont été tués dimanche par de présumés rebelles ougandais musulmans ADF dans l'est de la République démocratique du Congo où l'armée mène des opérations contre cette milice.

Les heurts ont eu lieu dans la région de Beni, province du Nord-Kivu, où l'armée congolaise a lancé une offensive et subi des assauts des Forces démocratiques alliés (ADF) depuis dix jours.

"Il y a eu incursion des ADF hier (dimanche) à Kokola. Trois personnes, un motard et ses deux clients, ont été tués avant que l'armée ne vienne intervenir", a déclaré à l'AFP Bernard Amisi Kalonda, administrateur du territoire de Beni.

>> Lire aussi : Les mystérieux ADF refont parler la poudre dans l'est de la RDC

L'attaque a été confirmée par Jonas Mbusa, un responsable local de la société civile.

"Il y a eu incursion des ADF hier après-midi à Kokola, nous les avons repoussé. Les opérations se poursuivent", a indiqué le capitaine Mak Hazukay, porte-parole de l'armée dans la région, interrogé par l'AFP.

L'officier n'a pas confirmé, ni démenti le bilan de cette attaque.

Les ADF sont accusés de la mort de 14 Casques bleus début décembre dans la région de Beni. Vendredi, l'armée a perdu 22 militaires dans un assaut des miliciens, ont indiqué des sources diplomatiques.

Présents en RDC depuis 1995, les ADF sont opposés au régime du président ougandais Yoweri Museveni, et sèment la terreur chez les civils dans la région de Beni où ils sont accusés d'avoir massacré plus de 700 civils entre 2014 et 2016.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG