Liens d'accessibilité

Tripoli demande des explications à Ryad après l'arrestation de deux Libyens


Des passagers descendent d’un avion de Saudi Arabian Airlines en provenance de Jeddah, après l’atterrissage à l’aéroport international de Pasay, dans le sud de Manille, Philippines, 20 septembre 2016.

Les deux hommes sont soupçonnés de s'être impliqués dans l'enlèvement début 2014 de cinq diplomates égyptiens à Tripoli, selon des médias libyens.

Le ministère libyen des Affaires étrangères du gouvernement d'union nationale (GNA) a indiqué mardi avoir demandé à son homologue saoudien des explications après l'arrestation de deux Libyens à l'aéroport de Jeddah (ouest).

Les deux hommes avaient effectué la Omra --petit pèlerinage à La Mecque-- et s'apprêtaient à rentrer en Libye, a expliqué le ministère libyen dans un communiqué.

Il a ajouté avoir contacté les autorités saoudiennes pour demander des explications sur les circonstances et la raison de leur arrestation, à une date qui n'a pas été précisée.

Le ministère saoudien n'était pas joignable mardi pour réagir.

Selon des médias libyens, les deux hommes auraient été impliqués dans l'enlèvement début 2014 de cinq diplomates égyptiens à Tripoli.

Ces diplomates avaient été enlevés dans le but d'être échangés contre un commandant d'un groupe armé libyen d'obédience islamiste qui avait été arrêté plus tôt en Egypte. Ce commandant avait été relâché et les cinq diplomates avaient été libérés.

Depuis la chute du régime de Mouammar Kadhafi en octobre 2011, les autorités de transition libyenne se montrent incapables de rétablir l'ordre et la sécurité dans un pays en proie à l'anarchie et aux violences meurtrières.

Elles ne parviennent notamment pas à contrôler des dizaines de milices qui font la loi dans le pays. Deux autorités se disputent le pouvoir, le gouvernement d'union nationale basé à Tripoli et soutenu par la communauté internationale et une autorité non reconnue basée dans lest du pays.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG