Liens d'accessibilité

Tir de missile par la Corée du Nord : l'UE envisage de nouvelles sanctions


Les images diffusées par KRT montrent le leader nord-coréen Kim Jung Un applaudissant après le tir d’essai du missile balistique intercontinental Hwasong-14, 14 juillet 2017.

L'Union européenne envisage d'imposer de nouvelles sanctions contre la Corée du Nord après le tir mardi d'un nouveau missile par Pyongyang, qui affirme qu'il a une portée intercontinentale, a annoncé une porte-parole.

L'UE "va envisager une réponse appropriée (...) y compris de possibles mesures restrictives", c'est-à-dire des sanctions, a indiqué une porte-parole du service diplomatique de l'Union dans un communiqué.

L'UE a pour politique d'adopter telles quelles les sanctions décrétées par les Nations unies en ce qui concerne le programme balistique et nucléaire controversé de la Corée du Nord, mais elle a aussi décrété des sanctions additionnelles propres au bloc européen, au fur et à mesure des différents essais menés par Pyongyang.

La porte-parole de l'Union a exhorté Pyongyang à "cesser tous les lancements" et "à abandonner une fois pour toutes son programme de missiles balistiques d'une façon complète, vérifiable et irréversible".

Pyongyang a affirmé mardi avoir testé avec succès un missile intercontinental, ce qui serait une avancée majeure dans ses efforts pour être en mesure de menacer les Etats-Unis du feu nucléaire.

Ce lancement est "une violation flagrante de nombreuses résolutions du Conseil de sécurité des Nations unies", a déploré la porte-parole de l'UE, tout en soulignant qu'il n'était "pas vérifié à cet instant" si le missile en question était effectivement d'une portée intercontinentale.

La Haute représentante de l'UE, Federica Mogherini, "parlera dans les jours à venir aux ministres des Affaires étrangères de partenaires internationaux pour discuter de la réponse internationale, y compris la possibilité de nouvelles mesures du Conseil de sécurité de l'ONU" comme l'a réclamé le président sud-coréen Moon Jae-in.

L'UE exige que la Corée du Nord "s'abstienne de toute action qui pourrait encore accroître les tensions régionales et engage, de bonne foi, un dialogue crédible avec la communauté internationale (...) dans le but d'une dénucléarisation de la péninsule de Corée".

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG