Liens d'accessibilité

Incertitude sur la date de la reprise des négociations sur la Syrie à Genève


Un petit déplacé syrien dans le camp Bab Al-Salam, près de la frontière syro-turque, dans la province d'Alep, en Syrie, le 26 décembre 2016

Fixée initialement au 8 février, la date de reprise des négociations semblait incertaine, après l'annonce par Moscou d'un report à la fin du mois prochain mais non confirmé par l'ONU.

"La date du 8 février a été reportée à la fin du mois prochain", a annoncé vendredi matin le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov, avant une rencontre à Moscou avec des opposants syriens.

Mais l'ONU, par la voix d'une porte-parole de son envoyé spécial sur la Syrie, Staffan de Mistura, n'a pas confirmé cette information.

"Il n'y a pas de confirmation que les pourparlers de février ont été reportés", a affirmé devant les médias à Genève Yara Sharif.

Elle a ajouté que "dans le cadre de l'intensification des préparatifs avant les négociations de février", M. de Mistura se rendrait lundi à New York pour consulter le secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres et "informer le Conseil de sécurité des derniers développements du dossier syrien".

L'ONU a par ailleurs précisé que les invitations pour les pourparlers de Genève "ne sont pas finalisées".

Dans un communiqué daté du 19 décembre, l'ONU avait annoncé qu'il était "dans son intention" de convoquer ces négociations le 8 février. Depuis, M. de Mistura a toujours qualifié cette date de "cible" sans s'engager plus avant.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG