Liens d'accessibilité

"Swissleaks" : l'Eglise catholique malienne dément toute malversation


Le pape François au milieu des évêques maliens au Vatican, le 7 mai 2015.

La Conférence épiscopale du Mali (CEM) a démenti mercredi des informations de presse citant les documents "Swissleaks" selon lesquelles trois de ses responsables, dont Mgr Jean Zerbo, récemment nommé cardinal, auraient pendant plusieurs années entretenu des comptes bancaires en Suisse.

Ouverts en 2002 par la CEM, ces comptes auraient été crédités en 2007 de 12 millions d'euros, selon des articles publiés cette semaine par le site Sahelien.com et celui du quotidien français Le Monde, citant les documents de la fuite dite "Swissleaks" de la filiale suisse de la banque britannique HSBC.

Evoquant dans un communiqué "un article sur de +mystérieux comptes bancaires+ appartenant à la Conférence épiscopale du Mali placés dans une banque suisse", la CEM "s'inscrit en faux contre les allégations affirmant que certains évêques auraient procédé à un détournement de fonds des fidèles catholiques".

Elle assure fonctionner "en toute transparence", soulignant qu'"aucun évêque n'agit à titre personnel dès lors qu'il s'agit d'une mission qui lui a été confiée par ses pairs".

"L'Eglise du Mali accomplit sa mission d'évangélisation dans la dignité et ne peut utiliser de l'argent sale", affirme-t-elle, s'interrogeant sur les motivations des "auteurs de l'article tendancieux".

"Cet acte posé à un moment où cette Eglise vient d'être honorée par la nomination de son premier cardinal vise-t-il à salir son image et à la déstabiliser?", s'interroge la CEM, en référence à Mgr Zerbo, archevêque de Bamako, chargé des finances de la CEM au moment des faits, selon les articles contestés.

L'annonce le 21 mai du choix de Mgr Zerbo parmi les cinq nouveaux cardinaux que doit créer le pape François le 28 juin avait été saluée par le président malien Ibrahim Boubacar Keïta.

"Cette nomination est un grand honneur pour toute l'Eglise catholique d'Afrique mais plus encore pour l'Eglise catholique du Mali", avait-il souligné. La population malienne est à plus de 90 % musulmane.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG