Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Sommets d'urgence mardi au Caire sur le Soudan et la Libye


Le Président égyptien Abdel Fattah al-Sisi assiste à la cérémonie d'ouverture de la 28ème session ordinaire de l'Union africaine, à Addis-Abeba, Ethiopie, le 30 janvier 2017.

Deux sommets se tiendront mardi au Caire sous la houlette du chef de l'Etat égyptien Abdel Fattah al-Sissi, président en exercice de l'Union africaine (UA), et en présence de dirigeants du continent pour évoquer en urgence les crises au Soudan et en Libye.

Selon un communiqué de la présidence égyptienne lundi, M. Sissi recevra ses homologues Idriss Déby (Tchad), Ismaïl Omar Guelleh (Djibouti), Paul Kagame (Rwanda), Denis Sassou-Nguesso (Congo), Mohamed Abdullahi Mohamed (Somalie) et Cyril Ramaphosa (Afrique du Sud) pour un sommet sur le Soudan.

Un autre sommet sur la Libye réunira autour de M. Sissi, les présidents du Rwanda et d'Afrique du Sud ainsi que celui du Congo, M. Sassou-Nguesso, également président de la commission sur la Libye à l'UA, ainsi que le président de la Commission de l'UA, Moussa Faki.

Il s'agit des premières réunions de dirigeants africains de ce niveau sur le Soudan et la Libye.

Des responsables éthiopien, sud-soudanais, ougandais, kényan et nigérian participeront aux discussions.

Les dirigeants africains évoqueront "l'évolution de la situation au Soudan", où le mouvement de contestation se poursuit après la destitution par l'armée du président Omar el-Béchir, ainsi que les moyens d'"endiguer la crise" en Libye, où le maréchal Khalifa Haftar a lancé une offensive contre la capitale Tripoli, a précisé la présidence égyptienne.

Le sommet sur le Soudan "a pour objectif de discuter (...) des moyens les plus appropriés pour faire face à l'évolution de la situation et de contribuer à la stabilité et à la paix", selon la même source.

La réunion sur la Libye "abordera les moyens d'endiguer la crise actuelle et de relancer le processus politique ainsi que l'élimination du terrorisme", a-t-elle ajouté.

Selon un communiqué de la présidence égyptienne lundi, les dirigeants évoqueront "l'évolution de la situation au Soudan", où le mouvement de contestation se poursuit après le renversement du président Omar el-Béchir, ainsi que les moyens d'"endiguer la crise" en Libye, secouée par l'offensive du maréchal Khalifa Haftar sur Tripoli.

XS
SM
MD
LG