Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Sommet militaire Afrique-Etats-Unis au Nigeria


Sommet militaire Afrique-Etats-Unis à Abuja (vidéo)
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:23 0:00

Sommet militaire Afrique-Etats-Unis à Abuja (vidéo)

Des militaires de plusieurs pays d'Afrique ont entamé au Nigeria une conférence co-organisée par les Etats-Unis afin de renforcer leur coopération dans le domaine de la lutte contre le terrorisme.

Le sommet a réuni les représentants des chefs des armées des pays africains comme le Cameroun, l’Egypte, le Kenya, le Sénégal ou le Burkina Faso.

L'objectif principal de la rencontre est de parler de la sécurité sur le continent, mais aussi de la menace jihadiste dans certaines régions d’Afrique.

Les généraux de la Gambie du Burkina et leurs homologues, à Abuja, le 17 avril 2018. (VOA/Gilbert Tamba)
Les généraux de la Gambie du Burkina et leurs homologues, à Abuja, le 17 avril 2018. (VOA/Gilbert Tamba)

Reportage de Gilbert Tamba, correspondant à Abuja pour VOA Afrique
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:09 0:00



Le "Sommet des forces terrestres africaines", ouvert dans la capitale nigériane Abuja, vise à rassembler la haute hiérarchie militaire des pays d'Afrique "pour un dialogue franc" sur la sécurité sur le continent, selon un communiqué de l'armée américaine.

Des représentants des armées angolaises, camerounaises, égyptiennes, kenyanes et rwandaises, participent notamment à ce sommet, où les menaces jihadistes contre le continent seront particulièrement évoquées, depuis les shebab à l'est jusqu'à Boko Haram à l'ouest, en passant par Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) au Mali et au Niger.

"Nous jouons un rôle d’assistance à nos partenaires africains pour la lutte contre les organisations extrémistes, donc notre travail, c’est d’aider à identifier ce qui manque et quels sont ces besoins pour y répondre dans le cadre de notre coopération", a déclaré le général de brigade Eugène Lebœuf, commandant par intérim de l’armée américaine en Afrique.

Un groupe de pilotes des hélicoptères de combat de l'armée nigériane, à Abuja, le 17 avril 2018. (VOA/Gilbert Tamba)
Un groupe de pilotes des hélicoptères de combat de l'armée nigériane, à Abuja, le 17 avril 2018. (VOA/Gilbert Tamba)

Le Nigeria, où se déroule le sommet des militaires, fait face à une insurrection sanglante du groupe terroriste Boko Haram dans le nord-est.

Le chef d’état-major de l’armée Nigériane estime qu’avec ces démonstrations réalisées par ses hommes, le Nigeria est prêt grâce au soutien international pour faire face à un déploiement rapide.

"Ces démonstrations montrent notre capacité en termes de déploiement rapide, avec l’obtention de logistiques comme les moyens de déplacement", explique le lieutenant général Tukur Buratai. "Nous aurons les moyens d’atteindre toutes ces localités où on ne pouvait pas arriver à temps."

>> Lire aussi : Donald Trump recevra le président du Nigeria le 30 avril

Les Etats-Unis avaient intensifié leur présence militaire dans plusieurs pays d'Afrique, pendant les mandats du président Barack Obama.

Une politique poursuivie par son successeur, Donald Trump. Peu avant d'être limogé en mars, le secrétaire d'Etat américain Rex Tillerson venait de terminer une tournée dans cinq pays d'Afrique, au cours de laquelle il a promis l'assistance militaire de Washington.

Gilbert Tamba, correspondant à Abuja

Votre avis

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG