Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Sitôt sa naturalisation validée, le Sénégalais Jakobs découvre le Mondial


La naturalisation sénégalaise d'Ismail Jakobs, joueur né en Allemagne, a été validée lundi par la Fifa

La naturalisation sénégalaise d'Ismail Jakobs, joueur né en Allemagne, a été validée lundi par la Fifa, à temps pour qu'il puisse entrer en jeu contre les Pays-Bas dans le groupe A du Mondial-2022.

En remplaçant Abdou Diallo (62e) touché à une cuisse, le natif de Cologne, âgé de 23 ans, a joué au plus haut niveau dès sa troisième sélection avec les Lions, après deux matches amicaux en septembre.

"C'est vraiment juste avant le match que le coach m'a dit que je pouvais jouer", a raconté Jakobs après le match. "J'étais trop content parce que les deux jours précédents ont été difficiles, à ne pas savoir si je pourrais jouer la Coupe du monde."

Lundi matin encore, Jakobs n'était pas qualifié. Mais la lettre tant attendue de la Fédération internationale est arrivée avant le coup d'envoi.

"La requête de la FSF (Fédération sénégalaise de football, NDLR) pour le changement d'association du joueur Ismail Joshua Jakobs est acceptée (...) avec effet immédiat", a écrit la Fifa dans un courrier daté de lundi, et relayé par la FSF auprès des journalistes suivant l'équipe du Sénégal.

Dimanche, le sélectionneur sénégalais, Aliou Cissé, avait évoqué des "problèmes administratifs" rencontrés par le latéral gauche de l'AS Monaco, qui compte neuf sélections avec les Espoirs allemands. "J'espère qu'ils vont se régler et que Jakobs nous rejoindra pour notre prochain match", avait dit Cissé, qui a pu finalement profiter de son joueur dès le premier match.

Dimanche, le Sénégal avait appelé le jeune arrière gauche d'Anderlecht Moussa Ndiaye (20 ans) pour remplacer numériquement sa star Sadio Mané, blessée, mais aussi pour pourvoir le poste si le problème avec Jakobs persistait.

XS
SM
MD
LG