Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Sanctions américaines contre un jihadiste en Afrique de l'Est


Sigal Mandelker, sous-secrétaire au Trésor américain chargée de la lutte antiterroriste, à Kampala en Ouganda, le 11 juin 2018.

Les Etats-Unis ont annoncé des sanctions contre Oualid Ahmed Zein, présenté comme un "terroriste" de l'organisation Etat islamique (EI) en Afrique de l'Est qui a "mis en place un complexe réseau financier mondial" en faveur du groupe jihadiste.

Cet homme placé sur la liste noire américaine, arrêté en juillet par les autorités kényanes, utilisait les systèmes traditionnels de paiement informel et des intermédiaires "pour échapper à la surveillance policière et financer les ambitions meurtrières" de l'EI, a déclaré dans un communiqué la sous-secrétaire au Trésor américain chargée de la lutte antiterroriste, Sigal Mandelker.

"Cette administration est déterminée à cibler les facilitateurs de l'EI et leurs réseaux clandestins où qu'ils se trouvent, afin de leur empêcher tout accès aux ressources nécessaires pour perpétrer leurs attaques", a-t-elle ajouté.

Les sanctions impliquent que les biens ou intérêts de Oualid Ahmed Zein aux Etats-Unis sont gelés et que les ressortissants américains ne peuvent plus faire affaire avec lui.

Selon le Trésor américain, il a transféré entre 2017 et début 2018 plus de 150.000 dollars à travers ses montages complexes, qui ont des ramifications en Europe, au Moyen-Orient et en Amérique. Les fonds servaient à financer des combattants de l'EI en Syrie, en Libye ou encore en Afrique centrale.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG