Liens d'accessibilité

Saisie d'une tonne de drogue dans l'océan Indien


Les marines américaines débarquent d'un hélicoptère CH-46 'Frog' après avoir atterri sur le pont de l'USS Mount Whitney, le centre de commandement et de contrôle d'une équipe spéciale dirigée pour la Corne de l'Afrique, 17 décembre 2002.

La Task Force 150, chargée de la lutte contre les trafics liés au terrorisme dans l'océan Indien et actuellement sous commandement français, a saisi une tonne de drogue fin mai au large des côtes d'Afrique de l'Est, a annoncé samedi la Marine française.

"En une dizaine de jours, trois importantes saisies de drogue sont à porter au crédit des unités française, australienne, et britannique déployées en océan Indien", a déclaré à l'AFP le porte-parole de la Marine, le capitaine de vaisseau Bertrand Dumoulin.

Le 26 mai, la frégate britannique HMS Monmouth a découvert 265 kg d'héroïne et 455 kg de haschisch sur des embarcations. Quelques jours auparavant, la frégate australienne HMAS avait saisi et détruit 251 kg d'héroïne.

Le 18 mai, la frégate française Surcouf avait découvert 116 kg d'héroïne sur un boutre après deux jours de fouilles approfondies.

L'héroïne, qui provient essentiellement d'Afghanistan, est embarquée à bord de boutres le long de la côte de Makran - zone transfrontalière entre le Pakistan et l'Iran - et acheminée vers les côtes d'Afrique de l'Est.

Le haschisch est aussi embarqué sur la côte de Makran mais plutôt à destination du golfe d'Aden, notamment du Yémen.

La Task Force 150 est l'un des trois piliers d'une coalition de 30 pays dédiée à la lutte contre le terrorisme et la piraterie. La 151 est plus spécifiquement chargée de la piraterie dans le golfe d'Aden et la 152 de la sécurité dans le golfe Arabo-persique.

La France assure le commandement de la TF 150 du 13 avril au 17 août depuis Bahrein.

"Cette triple saisie vient couronner avec succès les efforts déployés par l'état-major franco-britannique de la CTF 150 et renforcer les liens entre nos marines", s'est félicité le commandant de la force, le contre-amiral français Olivier Lebas.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG