Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Arrestation en France du financier présumé du génocide rwandais


25e anniversaire du génocide à Kigali, au Rwanda, le 7 avril 2019. Photo: Moussa Faki Mahamat, président de la Commission de l'UA, Paul Kagame, président du Rwanda avec son épouse Jeannette et Jean-Claude Juncker, président de la Commission européenne. REUTERS/Baz Ratner

Félicien Kabuga, considéré comme le "financier du génocide rwandais" et l'un des principaux accusés encore recherchés par la justice internationale, a été arrêté samedi matin près de Paris.

L'information émane d'une déclaration commune du parquet général de Paris et de la gendarmerie française.

Agé de 84 ans, M. Kabuga résidait à Asnières-sur-Seine en région parisienne sous une fausse identité, selon les autorités françaises.

Il est accusé d'avoir créé les milices Interahamwe, principaux bras armés du génocide de 1994 qui fit 800.000 morts selon l'ONU.

Il est visé par un mandat d'arrêt du Mécanisme international, structure chargée d'achever les travaux du Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR).

"L'arrestation de Félicien Kabuga aujourd'hui nous rappelle que les responsables d'un génocide peuvent être traduits en justice, même vingt-six ans après leurs crimes", selon Serge Brammertz, procureur en chef du TPIR, dans un communiqué publié sur le site de l'institution.

M. Kabuga devrait être transféré au TPIR, selon le communiqué.

XS
SM
MD
LG