Liens d'accessibilité

Quatre hommes poursuivis pour "violence" pendant les manifestations anticorruption en Russie


Le leader de l’opposition russe Alexei Navalny est flanqué par des policiers lors de son arrivée au tribunal de Tverskoi, à Moscou, Russie, 27 mars 2017.

Quatre hommes ont été inculpés pour "violence" en marge des vastes manifestations organisées fin mars à travers la Russie, ont annoncé jeudi les autorités russes.

Dans un communiqué, le Comité d'enquête russe a indiqué que les quatre hommes --Alexandre Chpakov, Stanislav Zimovets, Iouri Kouly et Andreï Kosykh-- âgés de 30 à 40 ans "ont fait usage de violences contre des représentants des autorités" au cours de la "manifestation non autorisée" organisée dans le centre de Moscou.

Le 26 mars, des dizaines de milliers de personnes avaient répondu dans la capitale russe et en province à l'appel de l'avocat et opposant Alexeï Navalny à manifester contre la corruption.

Aucune des manifestations n'avait été autorisée et M. Navalny et plus de 1.000 autres personnes avaient été interpellés en marge de ces rassemblements d'une ampleur inédite depuis plusieurs année.

Le Comité d'enquête a indiqué qu'Alexandre Chpakov a "frappé à plusieurs reprise le visage d'un policier", qu'Andreï Kosykh a frappé plusieurs fois un policier "y compris avec ses pieds en visant sa tête" et que Stanislav Zimovets a "jeté une brique contre un soldat de la garde nationale".

"Des preuves irréfutables" ont été obtenues, indique le Comité d'enquête en citant notamment les enregistrements de caméras de vidéo-surveillance, accusant aussi les "organisateurs" d'avoir manipulé les protestataires en leur faisant croire que leur manifestation était autorisée.

Jeudi matin, la police a également mené une perquisition au domicile d'un militant de l'opposition à Saratov (Volga), Viatcheslav Maltsev. Il a été transféré à Moscou et est accusé d'avoir agressé un employé du gouvernement.

Viatcheslav Maltsev était candidat aux élections législatives en 2016 et gère une chaîne politique sur YouTube très suivie. Alexeï Navalny a dénoncé un cas "fabriqué".

Alexeï Navalny a appelé mercredi à manifester dans toute la Russie le 12 juin, journée où le pays célèbre le Jour de la Russie, qui commémore la proclamation d'indépendance en 1990 quelques mois avant la dissolution officielle de l'URSS.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG