Liens d'accessibilité

Marc Wilmots quitte son poste de sélectionneur de la Côte d’Ivoire


Le coach belge de la Côte d’Ivoire, Marc Wilontslors d’un point de presse à Abidjan, 7 novembre 2017.

Le contrat du sélectionneur des Eléphants de la Côte d’Ivoire, Marc Wilmots, n’a pas survécu à la non qualification des Eléphants pour le mondial Russie 2018. Le technicien belge l’a annoncé dans un tweet.

"Aujourd'hui il a été décidé de commun accord de mettre fin à la collaboration avec la FIF. Je tiens à vous remercier supporters, joueurs, staf et dirigeants et je vous souhaite le meilleur pour le futur".

C’est en ces termes que Marc Wilmots a annoncé la fin du contrat qui le liait à la Fédération Ivoirienne de Football, FIF.

La dernière sortie des Eléphants à domicile pour la 6e et dernière journée des éliminatoires de la coupe du monde Russie 2018 est sans doute la goutte d’eau qui a fait déborder le vase. Alors que les Ivoiriens avaient besoin d’une victoire pour se qualifier, ils ont subi le diktat des Lions de l’Atlas du Maroc qui ont humilié les Eléphants au stade Felix Houphouët Boigny, 0-2 devant leur public.

Bien avant cela, Marc Wilmots était déjà sur la sellette après la défaite des Eléphants lors de la 4e journée, 1-2 face aux panthères du Gabon, pourtant battus, quatre jours plutôt, par les mêmes Eléphants à Libreville 3-0.

Des résultats mitigés donc pour le Sélectionneur belge à qui il est reproché un manque de résultats et un jeu sans identité. Lors de la 5e journée des éliminatoires du mondial, les Eléphants ont souffert à Bamako et ont frôlé de près une défaite devant une équipe des Aigles du Mali qui étaient pourtant à la recherche de ses marques après la démission de son entraineur, Alain Giresse.

Arrivé à la tête de la sélection ivoirienne en avril dernier, Marc Wilmots avait signé pour 2 ans, avec une possible prolongation. Il avait pour missions, entre autres, de qualifier les Eléphants pour le Mondial 2018, ce que le technicien belge n'a pas réussi à faire.

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG