Liens d'accessibilité

Remplacement du chef de la police soupçonné de corruption en Afrique du sud

  • VOA Afrique

Des policiers lors de manifestations à Pretoria, Afrique du sud, le 2 novembre 2016.

Le chef de la police sud-africaine Khomotso Phahlane a été relevé de ses fonctions et immédiatement remplacé, a annoncé le ministre de la police Fikile Mbalula.

"Il y a de sérieuses allégations de mauvais comportements visant le lieutenant-général Phahlane qui affectent sa capacité à occuper le poste de chef de la police", a déclaré le ministre dans un communiqué.

Il est remplacé par l'expérimenté Letseja Mothiba, qui a notamment dirigé la police de la province du Gauteng (Johannesburg et Pretoria) par le passé.

M. Phahlane est depuis plusieurs mois dans le collimateur de la police des polices (Ipid), qui enquête sur les conditions dans lesquelles il s'est acheté une maison et des voitures de luxe pour une valeur de plus de 12 millions de rands (850.000 euros).

Il est également soupçonné d'avoir payé en liquide des prestataires de service de la police nationale.

Depuis quelques années, la police sud-africaine est secouée par une série d'affaires qui ont mis en cause plusieurs de ses chefs, dans un pays affecté par une forte criminalité.

Khomotso Phahlane avait été nommé à ce poste en octobre 2015 pour assurer l'intérim de Riah Phiyega, suspendue après le massacre de Marikana, en 2012, au cours duquel 34 mineurs en grève avaient été abattus par la police.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG