Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Règlement de comptes au sein du parti au pouvoir en Namibie


Le président namibien Hage Geingob à Sanya, Hainan, Namibie, 9 avril 2014.

Le président namibien Hage Geingob a limogé jeudi deux ministres importants de son gouvernement qui avaient osé contester son autorité lors du dernier congrès du parti au pouvoir l'an dernier, ont annoncé ses services.

Respectivement titulaires des portefeuilles de l'Intérieur et de la Jeunesse, Pendukeni Iivula-Ithana et Jerry Ekandjo ont été relevés de leur fonctions "avec effet immédiat", a précisé la présidence dans un communiqué lapidaire.

Au gouvernement depuis l'indépendance de la Namibie en 1990, les deux ministres s'étaient présentés contre l'équipe de M. Geingob lors du congrès du parti au pouvoir, la Swapo, en novembre 2017.

>> Lire aussi : Les ministres privés de visites à l'étranger en Namibie

Tous les deux avaient été battus par le chef de l'Etat et son candidat pour les postes de président et de vice-président de la Swapo.

Ex-Premier ministre, Hage Geingob, 76 ans, a été élu chef de l'Etat en 2015. Son élection à la tête de la Swapo fait de lui le candidat du parti au pouvoir pour le scrutin présidentiel de 2019.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG