Liens d'accessibilité

RDC : le drame de déplacés fuyant les massacres répétés à Oicha, à Beni

La situation humanitaire qui reste préoccupante dans la région de Beni dans l’Est de la République démocratique du Congo. Notre correspondant dans la région, Charly Kasereka, s’est rendu sur place, à plus de 400 kilomètres au Nord de Goma chef-lieu de la province du Nord-Kivu. C’est dans la cité de Oicha qu’il a notamment pu rencontrer les déplacés fuyant les massacres attribues aux rebelles ougandais de l'Alliance des forces démocratiques.

.
Voir plus

Avec son bras gauche coupé, ce déplacé vit avec sa famille dans un des camps à Oicha, Beni, 28 octobre  2015 (Charly Kasereka/VOA).
1

Avec son bras gauche coupé, ce déplacé vit avec sa famille dans un des camps à Oicha, Beni, 28 octobre  2015 (Charly Kasereka/VOA).

Quelques femmes déplacées internes qui ont fui les massacres répétés perpétrés par des rebelles musulmans ougandais de l'Alliance des forces démocratiques ADF, vivent dans un site à OICHA à plus de 400 kilomètres au Nord de Goma. Beni, 28 octobre  2015 (Charly Kasereka/VOA).
2

Quelques femmes déplacées internes qui ont fui les massacres répétés perpétrés par des rebelles musulmans ougandais de l'Alliance des forces démocratiques ADF, vivent dans un site à OICHA à plus de 400 kilomètres au Nord de Goma. Beni, 28 octobre  2015 (Charly Kasereka/VOA).

Un soldat, kalachnikov en bandoulière, un enfant sur ses épaules, marche derrière une femme et un enfant près d’un camp de déplacés à OICHA, Beni, 28 octobre  2015 (Charly Kasereka/VOA).
3

Un soldat, kalachnikov en bandoulière, un enfant sur ses épaules, marche derrière une femme et un enfant près d’un camp de déplacés à OICHA, Beni, 28 octobre  2015 (Charly Kasereka/VOA).

Des soldats des Forces armées de la République démocratique du Congo (Fardc) en patrouille à Oicha, Beni, 28 octobre  2015 (Charly Kasereka/VOA).
4

Des soldats des Forces armées de la République démocratique du Congo (Fardc) en patrouille à Oicha, Beni, 28 octobre  2015 (Charly Kasereka/VOA).

Une famille de déplacés internes qui a fui les massacres répétés perpétrés par des rebelles musulmans ougandais de l'Alliance des forces démocratiques ADF, vit dans une tente au site à OICHA à plus de 400 kilomètres au Nord de Goma, Beni, 28 octobre  2015 (Charly Kasereka/VOA).
5

Une famille de déplacés internes qui a fui les massacres répétés perpétrés par des rebelles musulmans ougandais de l'Alliance des forces démocratiques ADF, vit dans une tente au site à OICHA à plus de 400 kilomètres au Nord de Goma, Beni, 28 octobre  2015 (Charly Kasereka/VOA).

Des femmes déplacées dans l'un des camps à Oicha, Nord-Kivu, VOA/Charly Kasereka
6

Des femmes déplacées dans l'un des camps à Oicha, Nord-Kivu, VOA/Charly Kasereka

De nombreux déplacés qui ont fui les massacres répétés perpétrés par des rebelles musulmans ougandais de l'Alliance des forces démocratiques ADF vivent dans la misère et sans assistance dans différents sites à dans la province du Nord-Kivu, 28 octobre  2015 (Charly Kasereka/VOA).
7

De nombreux déplacés qui ont fui les massacres répétés perpétrés par des rebelles musulmans ougandais de l'Alliance des forces démocratiques ADF vivent dans la misère et sans assistance dans différents sites à dans la province du Nord-Kivu, 28 octobre  2015 (Charly Kasereka/VOA).

Un Casque bleu de la mission des Nations unies au Congo patrouille à Oicha, Beni, 28 octobre  2015 (Charly Kasereka/VOA).
8

Un Casque bleu de la mission des Nations unies au Congo patrouille à Oicha, Beni, 28 octobre  2015 (Charly Kasereka/VOA).

XS
SM
MD
LG