Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

VOA exhorte le Burundi à lever sa suspension


Le président Pierre Nkurunziza au palais présidentiel à Bujumbura, le 29 juin 2017.

"J'exhorte le président Pierre Nkurunziza à revenir sur cette décision pour aider à assurer la sécurité, prévenir les troubles et protéger la population", déclare le directeur de BBG, John Lansing.

VOA exhorte le présidentt Nkurunziza à lever la suspension de la diffusion de ses programmes

En cette Journée mondiale de la liberté de la presse et dix jours avant un référendum qui pourrait changer les limites du mandat présidentiel, le gouvernement burundais a annoncé lei 4 mai qu'il suspendrait les émissions FM de VOA pendant six mois, à compter du 7 mai. Des reporters de la VOA sur place ont rapporté que la suspension était effective.

Alors que la VOA diffuse également en AM, en ondes courtes, à la télévision et sur les plateformes numériques, la radio FM est sans aucun doute le moyen le plus populaire d'engager les Burundais.

Ils (les Burundais) comptent sur la VOA pour obtenir des nouvelles et des informations impartiales et non censurées et, compte tenu de l'aggravation des crises politiques et humanitaires dans le pays, ce besoin est plus urgent que jamais.

>> Lire aussi : Le Burundi suspend la diffusion radio de VOA pour six mois

"BBG (Agence du gouvernement dont dépend la VOA) continuera à soutenir le peuple du Burundi en fournissant une programmation fiable et précise".

"J'exhorte le président Pierre Nkurunziza à revenir sur cette décision pour aider à assurer la sécurité, prévenir les troubles et protéger la population", déclare le directeur de BBG, John Lansing.

Suite à la suspension de la VOA et de la BBC au Burundi, le correspondant de VOA en Kirundi-Kinyarwanda, Jean-Bosco Ndarurenze, a été chassé, d’un événement organisé à Kirundo par le CNDD-FDD, le parti au pouvoir.

Les services de sécurité ont confisqué son enregistreur avant de le lui restituer plus tard avec ordre d’effacer tout enregistrement qu’il aurait réalisé à Kirundo.

Le Conseil national de la communication du Burundi (CNC) dit déplorer l’incident. Dans un communiqué, le président du CNC, Karenga Ramadhani, a fait savoir que son instance a suspendu la retransmission des radios BBC et VOA dans le pays, mais que "leurs journalistes peuvent continuer à exercer leur métier/ profession tout en informant le CNC en cas de problèmes."

M. Ramadhani a, par ailleurs, lancé "un appel aux responsables des administrations territoriales de renforcer le cadre de collaboration et de concertation avec les médias."

XS
SM
MD
LG