Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Quatre nouveaux décès dus à Ebola en RDC


Pour l'Organisation mondiale de la Santé, la dernière épidémie d’Ebola en RDC présente des risques élevés à l’échelle du pays et de la région, 18 août 2016. (Twitter/OMS)

Quatre nouveaux décès parmi les cas confirmés de la fièvre hémorragique à virus Ebola ont été enregistrés dans la province du Nord-Kivu dans l'est de la RDC frappée par une nouvelle épidémie, selon un nouveau bilan publié par le ministère congolais de la Santé.

Ces quatre nouveaux décès portent à sept le nombre de décès parmi les 16 cas confirmés, selon cette même source. Tous ont été enregistrés dans la région de Beni à Mabalako près de la bourgade de Mangina où l'épidémie, la dixième sur le sol congolais, a été déclarée le 1er août.

"Au total, 43 cas de fièvre hémorragique ont été signalés dans la région, dont 16 confirmés et 27 probables. Et 31 cas suspects sont en cours d'investigation", détaille le ministère dans son bulletin épidémiologique en date de lundi.

>> Lire aussi : Début des vaccinations ciblées contre Ebola mercredi en RDC

Dans toutes les zones de santé sous surveillance, 966 "contacts" (avec le virus) ont déjà été enregistrés, a indiqué cette source.

Des vaccinations ciblés doivent commencer mercredi et "douze équipes de vaccinateurs seront déployées dans les différentes zones touchées", précise le ministère.

>> Lire aussi : Neuf nouveaux cas d'Ebola dans l'est de la RDC

Le 1er août, le ministre de la Santé a annoncé que la RDC faisait face à sa dixième épidémie de fièvre hémorragique, une semaine après avoir annoncé la fin d'une précédente épidémie, cette fois dans le nord-ouest du pays qui a tué 33 personnes.

La dixième épidémie d'Ebola touche une zone en "haute insécurité" en raison de la présence des nombreux groupes armés étrangers et locaux, à la base des "mouvement des populations" : deux grand défis pour la riposte.

Des cas probables ont également été enregistrés dans la province voisine de l'Ituri.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG