Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Quatre mois d'arriérés de salaire pour les enseignants nigérians du privé


Baba Goni Ibrahim, professeur de sciences dans un lycée pour filles à Maiduguri, au Nigeria, regarde le campus par la fenêtre d'une classe, le 5 octobre 2016. (C. Oduah/VOA)

Les établissements scolaires et universitaires du Nigeria sont fermés pour lutter contre la propagation du coronavirus. Depuis 4 mois, les enseignants du privé ne sont pas payés.

Beaucoup d'enseignants des nombreuses écoles privées du pays ne savent pas quand leurs établissements vont rouvrir. Entre temps, ils ne travaillent pas et les salaires sont impayés depuis le mois de mars.

Jerry Maya Evuarherhe, enseignant dans un lycée privé de la capitale Abuja, explique que "au début tout était vraiment confus".

"J’ai organisé des cours de révision à la maison pour les enfants. En plus je suis aussi un blanchisseur mais le problème présentement je n’ai pas de blanchisserie. Donc quand les gens m’appellent je me rends chez eux pour le repassage et je fais le linge", souligne l’enseignant désespéré.

Les enseignants des écoles privées se plaignent de ne recevoir aucune aide des autorités fédérales. Beaucoup d’entre eux se tournent vers d’autres activités pour survivre, comme Nikey Attandah et Gift Ajiji, toutes deux enseignantes dans une école privée à la banlieue d’Abuja.

"Je vends les masques faciaux et c’est qui m’aide. Vous imaginez une enseignante qui vend maintenant des masques faciaux. D’autres vendent du maīs grillé", raconte Nikey Attandah. Quant à Gift Ajiji, elle explique qu’actuellement elle cuisine "des gâteaux et fais du ravitaillement de frites pour survivre".

Le paiement des salaires est un énorme défi pour les propriétaires d'écoles privées, avec la fermeture continue des écoles.

Le complexe scolaire privé Total Child Model School est fermé depuis quatre mois. Uwabor Lucky Nelson, fondateur de ce complexe, garde le contact avec ses employés: "je les appelle pour offrir quelques produits alimentaires, mais cela est insuffisant, dans mon établissement, j’ai un staff de 60 enseignants".

Des négociations sont en cours pour la réouverture des écoles. Le ministère de l’Education nationale avait annoncé une reprise probable des cours pour les élèves des classes d’examens début juillet.

Mais l’augmentation du nombre d’infections au covid-19 a obligé le gouvernement fédéral à revenir sur sa décision.

Le Nigeria a recensés plus de 37.000 cas confirmés, avec 805 décès et un peu plus de 15.000 guéris.

XS
SM
MD
LG