Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Préparatifs de la fête de Noël au Cameroun


Marché central de Yaoundé, une femme négocie le prix du sapin, à Yaoundé, le 13 décembre 2018. (VOA/Emmanuel Jules Ntap)

La vente des jouets et autres objets de décorations, tels que les sapins, les grillades, est très lucrative, pendant la période qui précède la fête de noël. Ce marché est contrôlé par les Chinois qui inondent le Cameroun d’articles vendus à des prix bas.

Phildias est un jeune élève de la classe de seconde à Yaoundé. Depuis le début du mois de décembre, il mène une petite activité commerciale dès la sortie des classes.

"Je vends les jouets, les boules dragons, les voitures, les trucs de noël comme ça. J’achète tout au marché central, chez les Chinois. ils nous vendent les pistolets à 250 francs cfa , les voitures à 300 francs, parfois à 600 francs , ça dépend de la qualité", explique Phildias.

A la question de savoir si les jouets en provenance de la Chine sont moins chers, le jeune vendeur, répond sans hésitation : "Oui, on peut le dire, les Chinois ont contribué à baisser les prix des jouets".

Des jouets dans un magasin à Yaoundé, le 13 décembre 2018. (VOA/Emmanuel Jules Ntap)
Des jouets dans un magasin à Yaoundé, le 13 décembre 2018. (VOA/Emmanuel Jules Ntap)

Le bénéfice de Phildias n’est pas moindre. Par article, il gagne parfois, le double du prix d’achat.

En prélude à la fête de noël, le marché central de Yaoundé est une plaque incontournable pour l’acquisition des jouets.

Carine, une jeune mère vient de faire les emplettes pour son fils de 7 ans.

"J’ai pris un piano pour mon fils à 15.000 francs au marché, j’ai trouvé que c’est moins cher par rapport aux années passées. Les Chinois sont venus nous sauver, de ce côté-là, les prix sont abordables pour tous les parents".

A cause de la présence chinoise sur les marchés des jouets à Yaoundé, la chute des prix des jouets touchent aussi les objets de décoration.

"Pour la fête de noël, je vends les objets de décoration, les grillades, les jeux de lumière, les sapins, avec 500 francs, 800 francs , on peut s'acheter une boule de décoration de son sapin", confie Jean-Pierre, l'un des clients des boutiques chinoise du marché central, à VOA Afrique.

Non loin de sa boutique d'approvisionnement , Jean-Pierre sa marchandise constituée de sapins.

"Le sapin, on peut le trouver à n’importe quel prix, à 2.000, à 3.000, jusqu'à 100.000 francs", dit-il.

Il y a quelques années, seuls les camerounais nantis pouvaient s’offrir un sapin de noël. L’ouverture du marché camerounais aux Chinois a changé la donne.

Mais les commerçants camerounais tirent-ils réellement profit de cette situation ? Pas vraiment en interrogeant les jeunes vendeurs du marché central de Yaoundé.

"Les Chinois nous rendent la vie dure, ils nous vendent les articles en gros et ils viennent encore faire le commerce de détail comme nous. C’est ça qui nous empêche d'avoir de grands bénéfices".

Les commerçants chinois du marché central de Yaoundé n’ont pas souhaité s’exprimer sur la question.

Cependant peu de Camerounais qui s'intéressent à la durabilité des jouets chinois vendus aux prix bas pour la fête de noël.

Voir les commentaires (1)

Ce forum a été clos.
XS
SM
MD
LG