Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Cameroun

Des mannequins handicapés défilent au Cameroun

Des mannequins handicapés défilent au Cameroun
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:28 0:00

Onze personnes ont été tuées par les djihadistes nigérians

Onze personnes ont été tuées par les djihadistes nigérians
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:00:57 0:00

Neuf morts dans l’attaque d’un village camerounais par Boko Haram

Des soldats de la 21e brigade d'infanterie motorisée patrouillent dans les rues de Buea, région du Sud-Ouest du Cameroun, le 26 avril 2018.

Au moins neuf personnes ont trouvé la mort dans la nuit hier à ce matin dans l’attaque de la localité de Tcharkamari, dans la région de l’extrême où l’armée camerounaise combat Boko Haram.

Selon les sources locales, l’attaque est attribuée à Boko Haram. Plusieurs concessions ont été également incendiées d’après quelques photos que VOA Afrique a pu consulter.

Ce vendredi matin, une dizaine d’hommes du village Tcharkamari ont prié au milieu des décombres.

"Des sacs d’oignons percés et le contenu éparpillé à même le sol par les assaillants. Des maisons complètement consumées par les flammes", a constaté VOA Afrique sur des photos prises par une source locale.

Un détachement des militaires camerounais, déployés dans l’Extrême-Nord pour lutter contre Boko Haram, est arrivé dans le village attaqué peu après les dégâts, a confirmé une autre source à VOA Afrique.

La localité de Tcharkamari est située à environ 30 kilomètres de Mora sur le tronçon routier Mora-Kousseri, dans la région de l’extrême nord, proche du Nigéria.

En 2015, plus 100 personnes du village Tcharkamari avait été enlevées par des hommes de Boko Haram.

Elles ont été libérées plus tard au cours d’une opération menée dans le village nigérian de Talla Goubdo par les militaires camerounais du bataillon d’intervention rapide.

Le 12 avril dernier, quatre militaires ont trouvé la mort dans la région de l’extrême nord.

De source sécuritaire, c’est suite à l’explosion d’une mine au passage de leur véhicule, sur l’axe Gouzda-Vreket-Vouzi , non loin de Kerawa, proche du Nigeria.

Il s’agit des militaires camerounais engagés au front pour lutter contre Boko Haram dans cette partie du Cameroun. Selon les sources locales , il y’a eu au moins 8 blessés.

Baisse de la production de café au Cameroun

Baisse de la production de café au Cameroun
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:39 0:00

Les difficultés de Kyé-Ossi suite à la fermeture de la frontière

Les difficultés de Kyé-Ossi suite à la fermeture de la frontière
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:34 0:00

Voir plus

XS
SM
MD
LG