Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Poutine félicite Maduro et appelle à un "dialogue national" au Venezuela


Le président vénézuélien, Nicolas Maduro, reçu par son homologue russe Vladimir Poutine au Kremlin, Moscou, 4 octobre 2017.

Le président russe Vladimir Poutine a félicité Nicolas Maduro pour sa réélection à la présidence du Venezuela lui souhaitant du "succès" face aux défis économiques mais appelant à un "dialogue national", alors que l'opposition a contesté le scrutin.

Dans un télégramme de félicitations, "le président russe a souhaité à Nicolas Maduro une bonne santé et le succès dans la résolution des défis sociaux et économiques auxquels fait face le pays", a indiqué le Kremlin dans un communiqué.

M. Poutine a également souhaité "la tenue d'un dialogue national dans l'intérêt du peuple vénézuélien dans son ensemble".

Le président russe "a indiqué être convaincu que les actions de Nicolas Maduro à la tête de l'Etat seront en mesure de poursuivre le renforcement du partenariat stratégique entre les deux pays".

Le socialiste Nicolas Maduro a remporté l'élection présidentielle dimanche avec 68% des voix, loin devant ses concurrents. L'opposition avait boycotté le vote et dénoncé une "supercherie".

Les Etats-Unis, le Canada, l'Union européenne et une dizaine de pays d'Amérique latine avaient indiqué avant même la tenue du scrutin qu'ils n'en reconnaitraient pas le résultat.

Le ministère russe des Affaires étrangères a de son côté dénoncé ce qu'il considère comme des tentatives d'ingérence des pays Occidentaux dans le processus électoral au Venezuela.

"Nous constatons malheureusement qu'il y a eu un troisième participant dans ces élections hormis le peuple vénézuélien et les candidats : il s'agit des Etats qui ont ouvertement appelé au boycott du scrutin", a déclaré le responsable du ministère pour l'Amérique latine, Alexandre Chtchetinine, cité par l'agence Interfax.

Le Venezuela a signé l'année dernière un accord de restructuration de sa dette avec la Russie, l'un de ses principaux créanciers, ce qui lui a offert un peu de répit dans un contexte de chute des prix des hydrocarbures et de sanctions américaines.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG