Liens d'accessibilité

Pékin et Moscou pour une "résolution pacifique" du "cercle vicieux" nord-coréen


Le président de la Russie, Vladimir Poutine, et le président chinois Xi Jinping, sourient lors d'une cérémonie de signature d'un accord sur le gaz naturel entre leurs deux pays, à Shanghai, en Chine.

Les ministres des Affaires étrangères chinois et russe ont appelé à "une résolution pacifique" du "cercle vicieux" nord-coréen, à l'issue d'une rencontre à New York dans le cadre de l'Assemblée générale des Nations unies, a annoncé Pékin mardi.

Le chef de la diplomatie chinoise, Wang Yi, et son homologue russe, Serguei Lavrov, ont appelé toutes les parties au dossier à chercher "une résolution pacifique" face aux tensions actuelles autour du dossier des programmes nucléaire et balistique du régime de Pyongyang, a précisé le ministère chinois des Affaires étrangères dans un communiqué.

"La question du nucléaire dans la Péninsule coréenne doit être résolue par des moyens pacifiques", a affirmé M. Wang, cité dans ce communiqué. "Le profond cercle vicieux actuel doit être brisé", a-t-il insisté.

M. Lavrov a déclaré que la position de la Russie sur ce dossier était "totalement identique" à la position chinoise, a précisé le communiqué émanant du ministère chinois.

La Russie a de fait rejoint l'appel chinois à une "solution à double détente" autour de cette question, solution qui verrait la Corée du Nord suspendre son programme nucléaire et balistique en échange d'un arrêt des manoeuvres militaires américaines dans la région.

Dans un registre différent, la Maison Blanche avait affirmé lundi que le président américain Donald Trump et son homologue chinois Xi Jinping s'étaient engagés lundi lors d'un entretien téléphonique à "maximiser la pression sur la Corée du Nord, via une application vigoureuse des résolutions du Conseil de sécurité de l'ONU".

M. Trump est actuellement à New York pour l'Assemblée générale de l'ONU, à laquelle ne participera pas M. Xi cette année.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG