Liens d'accessibilité

Paris "surpris" par le décret migratoire américain incluant le Tchad

  • VOA Afrique

Une grande avenue à N'Djamena, Tchad, le 5 août 2017. (VOA/André Kodmadjingar)

La France a fait part mercredi de sa "surprise" face à l'inclusion des ressortissants tchadiens dans le nouveau décret migratoire du président américain Donald Trump, et a espéré qu'une solution serait rapidement trouvée entre les deux pays.

"Nous avons appris avec surprise la décision des Etats-Unis d'étendre aux ressortissants tchadiens l'interdiction d'entrée sur leur territoire", a déclaré la porte-parole du Quai d'Orsay Agnès Romatet-Espagne.

"Le Tchad est un partenaire décisif dans la lutte contre le terrorisme (...) La France espère à cet égard que les États-Unis et le Tchad, qui sont deux pays alliés et partenaires, trouveront rapidement une solution permettant de lever cette interdiction", a-t-elle ajouté.

La Corée du Nord, le Venezuela et le Tchad ont été intégrés dimanche à la liste des pays visés par le décret migratoire américain interdisant de façon permanente le franchissement des frontières américaines aux ressortissants de ces pays.

Selon le président américain Donald Trump, le Tchad ne "coopère pas avec le gouvernement américain" et "ne partage pas de manière adéquate les informations concernant la sécurité du public et le terrorisme".

N'Djamena, qui a subi des attentats de Boko Haram et participe au Mali à la lutte contre les groupes jihadistes, a exprimé son "sentiment d'injustice et d'incompréhension" face à cette décision.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG