Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Moyen-Orient

Pékin accuse Washington d'ignorer la souffrance des Palestiniens

Maisons détruites à la suite des frappes aériennes et d'artillerie israéliennes alors que la violence transfrontalière entre l'armée israélienne et les militants palestiniens se poursuit, dans le nord de la bande de Gaza, le 14 mai 2021.

La Chine a accusé vendredi les Etats-Unis "d'ignorer la souffrance des Palestiniens", après que Washington eut bloqué une réunion du Conseil de sécurité de l'ONU consacrée au conflit au Proche-Orient.

Les Etats-Unis, principal allié diplomatique d'Israël, ont refusé qu'une réunion virtuelle publique consacrée au conflit israélo-palestinien se déroule vendredi, mais finalement accepté qu'elle ait lieu dimanche.

La Chine, qui préside ce mois-ci le Conseil de sécurité, a en revanche pris la défense des Palestiniens dans l'enceinte onusienne, où elle utilise fréquemment son droit de véto pour bloquer les motions visant ses alliés, comme la Syrie.

Devant la presse, la porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Hua Chunying, a estimé que Washington s'opposait ainsi, à lui seul, à la volonté de la communauté internationale.

"Les Etats-Unis répètent qu'ils se préoccupent des droits des musulmans (...) mais ils ignorent la souffrance des Palestiniens", a martelé Mme Hua.

La porte-parole chinoise a fait le rapprochement avec l'intérêt porté par Washington aux Ouïghours, une ethnie musulmane du nord-ouest de la Chine qui selon des organisations de défense des droits de l'Homme subit la répression de Pékin.

"Les Etats-Unis devraient se rendre compte que la vie des Palestiniens est tout aussi précieuse", a-t-elle tonné.

Depuis lundi, les Etats-Unis ont accepté deux visioconférences à huis clos et en urgence sur le conflit israélo-palestinien mais refusé deux déclarations communes appelant à un arrêt des hostilités, les jugeant "contreproductives" à ce stade.

Dans leurs prises de position depuis le début du conflit, les Etats-Unis ont réaffirmé le droit d'Israël à se défendre contre les tirs de roquettes du mouvement islamiste Hamas, qui contrôle la bande de Gaza, mais aussi appelé à la désescalade.

Ils ont également demandé à Israël de faire "tout son possible pour éviter des victimes civiles".

Toutes les actualités

Deux Palestiniens tués par les forces israéliennes en Cisjordanie

Des échanges de tirs entre Palestiniens et forces israéliennes ont eu lieu lors du raid alors qu'une dizaine de véhicules de l'armée ont bloqué la circulation dans la ville.

Deux Palestiniens, dont un commandant d'une faction armée, ont été tués mardi dans une opération des forces israéliennes à Naplouse en Cisjordanie occupée, a indiqué l'armée. Selon le Croissant-Rouge palestinien, au moins 30 Palestiniens ont été blessés lors de l'opération.

Ibrahim al-Nabulsi, un haut responsable des Brigades des martyrs d'Al-Aqsa, branche armée du mouvement Fatah, et un autre combattant ont été tués dans le raid, a écrit l'armée israélienne dans un communiqué. Elle a affirmé que ses soldats avaient "encerclé la maison de l'homme recherché" à Naplouse et qu'"il y a eu des échanges de tirs".

L'opération a été lancée le matin contre la maison d'Ibrahim al-Nabulsi dans la vieille ville de Naplouse dans le nord de la Cisjordanie, territoire palestinien occupé par l'armée israélienne depuis 1967.

Le chef de l'armée israélienne en visite au royaume chérifien
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:16 0:00

Des échanges de tirs entre Palestiniens et forces israéliennes ont eu lieu lors du raid, selon un correspondant de l'AFP sur place, alors qu'une dizaine de véhicules de l'armée ont bloqué la circulation dans la ville. Des échauffourées ont éclaté dans d'autres parties de Naplouse, où des Palestiniens ont lancé des pierres contre les soldats.

"Des dizaines d'émeutiers ont lancé des pierres et des explosifs sur les soldats qui ont riposté avec les moyens de dispersion et par des tirs. Plusieurs personnes ont été blessées", a ajouté l'armée. "Nos forces ont ensuite quitté la ville et aucune victime n'est à déplorer dans nos rangs", a-t-elle dit.

Le raid de l'armée survient deux jours après la fin d'une opération militaire meurtrière israélienne lancée contre le mouvement palestinien armé Jihad islamique dans la bande de Gaza, où 46 Palestiniens ont été tués dont de nombreux enfants selon un bilan palestinien.

Trêve entre Israéliens et Palestiniens après des jours des combats mortels

Trêve entre Israéliens et Palestiniens après des jours des combats mortels
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:18 0:00

La centrale électrique de Gaza pourrait fermer suite au blocus israélien

La centrale électrique de Gaza pourrait fermer suite au blocus israélien
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:13 0:00

Nucléaire iranien: reprise des pourparlers en Autriche

Nucléaire iranien: reprise des pourparlers en Autriche
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:00:58 0:00

Céréales ukrainiennes: le navire Razion a quitté Istanbul pour le Liban

Céréales ukrainiennes: le navire Razion a quitté Istanbul pour le Liban
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:08 0:00

Le Razoni, le navire transportant la première cargaison de céréales exportée d'Ukraine depuis le début de la guerre a été inspecté ce mercredi par une équipe composée de représentants de la Russie, de l'Ukraine, de la Turquie et de l'ONU. Il poursuit son voyage vers le Liban, sa destination finale.

Voir plus

XS
SM
MD
LG